On connait enfin la durée du remake de Ça

Christophe Foltzer | 1 août 2017 - MAJ : 06/09/2019 15:25
Christophe Foltzer | 1 août 2017 - MAJ : 06/09/2019 15:25

C'est dans exactement un mois et 20 jours que nous découvrirons enfin la nouvelle adaptation de Ca par Andres Muschietti et c'est pas trop tôt. Depuis le temps que l'on en parle.

Pour l'instant, on peut dire que la promotion de Ça se passe plutôt bien. Les bandes-annonces n'en montrent pas trop mais suffisamment pour nous prouver qu'on va flipper nos mères, l'équipe du film nous tease juste ce qu'il faut et on commence légèrement à parler du second volet. Ca nous change des gros blockbusters où on a l'impression d'avoir déjà vu tout le film au moment de sa sortie et ça fait un bien fou.

 

Photo

 

Après, on les voyait mal faire autrement pour un film qui joue essentiellement sur l'ambiance, la peur et la surprise. Cela dit, il nous manquait quand même un élément important : sa durée. On le sait, le film qui sortira sur nos écrans le 20 septembre prochain ne sera que la première partie d'une duologie et ne concernera que l'enfance de nos héros. La seconde partie se concentrant sur le retour de Pennywise lorsqu'ils sont devenus adultes.

Nous apprenons donc aujourd'hui via le site du BBFC (British Board of Film Classification) que le premier film avoisinera quand même les 135 minutes, soit 2h15, ce qui est sacrément long. Alors évidemment, l'histoire est conséquente et il y a énormément de choses à raconter, mais un film d'horreur de 2h15, qui n'est qu'une première partie en plus, on se demande si ce n'est pas excessif et on espère que cela ne trahit pas un déséquilibre conséquent dans le rythme de l'histoire.

 

Photo, Finn Wolfhard, Chosen Jacobs, Jeremy Ray Taylor, Jack Dylan Grazer, Jaeden Lieberher

 

Après, on peut complètement se planter, ce que l'on espère d'ailleurs, et peut-être que le film sera super efficace malgré sa durée un peu longue par rapport à la concurrence. Cela dit, si le second volet avoisine la même longueur, on se retrouvera au final avec une oeuvre plus longue que la mini-série de 1990. Et ce peut être une très bonne comme une très mauvaise chose.

Bref, gros suspense jusqu'au 20 septembre.

 

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

colloc 2
01/08/2017 à 20:22

Oui c'est bien beau ça, mais ça allait encore au temps de LAWRENCE D'ARABIE OU DE BEN HUR quand il y avait de vrais spectateurs ! Aujourdh'ui comment y vont faire tous les crétins des alpes pour ne pas toucher leur smartphones pendant 2h 30 ?

Bubu
01/08/2017 à 19:37

J ai adoré la série tv la fin est nul par rapport au roman vivement ca sortie au cinéma j espère une belle surprise

A
01/08/2017 à 18:52

9

Cooper
01/08/2017 à 15:48

C est même à se demander si c est pas court justement ( j exagére un peu ) car à la base vous aviez parlé de 2h30. C est clair qu il y a tellement de chose à raconter sans parler de grippe sous mais toutes choses à côté, la relation des gosses avec leurs parents, tous les petits à côté comme ca sont très importants aussi, malgré que ce soit un récit d horreur ça reste un récit aussi sur l enfance et ses problèmes, il faut prendre ça en compte aussi

Towanda
01/08/2017 à 15:08

Vous auriez souhaité quoi, un film d'1h30 ? Franchement soyez sérieux 2min

Towanda
01/08/2017 à 15:06

"Alors évidemment, l'histoire est conséquente et il y a énormément de choses à raconter, mais un film d'horreur de 2h15, qui n'est qu'une première partie en plus, on se demande si ce n'est pas excessif et on espère que cela ne trahit pas un déséquilibre conséquent dans le rythme de l'histoire."

Vous êtes sérieux là ? Vous auriez souhaité quoi ? Un film d'1h30 ? On parle tout de même d'une adaptation d'un bouquin de plus de 1000 pages... Et quand on voit que le téléfilm de 3h (en gros 1H30 pour les gosses et la même pour les adultes) avait fait l'impasse sur un paquet de truc, cette durée de 2H15 est parfaitement logique.

Sérieusement, y a même pas besoin de "se demander si""... cela ne peut qu'être positif dans le cadre de cette adaptation franchement !

votre commentaire