Ready Player One : première bande-annonce folle et sensationnelle du nouveau Steven Spielberg

Geoffrey Crété | 22 juillet 2017
Geoffrey Crété | 22 juillet 2017

L'adaptation du livre d'Ernest Cline s'annonce comme l'un des événements les plus spectaculaires de 2018.

En l'espace de deux mois, Steven Spielberg va rappeler sa capacité incroyable à explorer le cinéma américain sous toutes ses formes. En février sortira le sérieux The Papers, tiré du scandale des Pentagon Papers dans les années 70, avec Tom Hanks et Meryl Streep. En mars, le cinéaste sera de retour avec le spectaculaire Ready Player One, adaptation du livre d'Ernest Cline qui marquera son grand retour dans le circuit du blockbuster de science-fiction.

Le Comic Con a sans surprise servi de trempli à la superproduction, qui se dévoile dans une première bande-annonce. Avec une promesse : celle d'un spectacle tonitruant aux frontières de l'imaginaire, peuplé de créatures, d'action et de courses-poursuites, en plus d'une somme de clins d'œil à la pop culture.

 

 

Ready Player One se déroule dans un futur proche et sombre, où le monde est traversé par de graves crises sociales, politiques et économiques. De nombreuses personnes trouvent alors refuge dans l'Oasis : un univers de réalité virtuelle à l'échelle planétaire, devenu une seconde vie pour beaucoup.

Avant de mourir, le créateur de l'Oasis décide de léguer sa fortune à celui qui parviendra à résoudre son énigme : il a caché trois mystérieuses clés dans ce monde fou. Parmi beaucoup d'autres rêveurs et combattants : Wade, 17 ans, déterminé à gagner.

Tye Sheridan (Mud - Sur les rives du MississippiX-Men : Apocalypse) est le héros de ce blockbuster, aux côtés d'Olivia CookeMark RylanceSimon Pegg ou encore T.J. Miller. Feu d'artifice de couleurs, musique triomphante, images féériques, visions d'apocalypse : Ready Player One confirme son statut de super-événement en quelques minutes, et devrait intéresser tous ceux qui font une overdose de franchises et de super-héros.

Ready Player One sortira le 28 mars 2018.

 

Photo Tye Sheridan

 

 

Tout savoir sur Ready Player One

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Moustiqu3
26/07/2017 à 00:10

@Pix69 : Le pitch est moyen? Mec, c'est le meilleur livre de la décennie!!!
Si le film est aussi bon que le livre, il va cartonner autant que LSA!

Cyn
25/07/2017 à 15:13

Bloubiboulga

Lax69
24/07/2017 à 22:24

Pour l'instant les images font pas rever, le pitch est moyen mais bonnes idees avec delorean and co

KibuK
24/07/2017 à 19:22

D'accord avec Yann.
J'ajoute qu'en plus de "respecter les canons de prises de vues", Pixar s'échine à écrire des dialogues utiles au récit ou à la caractérisation des personnages plutôt que de faire du remplissage et de la vanne facile.

Flash
24/07/2017 à 19:06

@marc, minority report et la guerre des mondes.

Yann
24/07/2017 à 16:44

Où est le visionnaire Spielberg ? Celui qui nous faisait rêver, celui qui a bien galéré sur le tournage de Jaws ?
C'est quoi ces mouvements de caméra virtuelles ? C'est le nouveau langage du cinéma ? Pixar respecte les canons de prises de vues alors que leurs films sont entièrement en images de synthèses. Si vous voulez voir des mouvements de caméra dégueulasses, regardez Norm the North, ou n'importe quelle série animée pour enfant de moins de 5 ans.

J'ai l'impression qu'il arrive 20 ans après Matrix, 36 ans après TRON, tout en nous ressortant des décors virtuels des "lobby" en mode fluo années 80.

Marc
24/07/2017 à 15:17

Salut Olivier, dis mois quel bon film de Spielberg que ta vu ! C'est dernier temps !? Pour moi Le dernier film que je me souviens c'est

Il faut sauver le soldat Ryan... sa date.

Olivier
24/07/2017 à 14:46

Tres drôle les gens qui disent que c un navet alors que le film ne sort que l'Anne prochaine! Allez déverser vos avis de merde ailleurs
On parle de Spielberg et ses films déçoivent rarement

majorfatal
24/07/2017 à 14:21

Je suis d'accord avec pas mal de gens c'est laid et déjà vu.

Je viens de voir "Her" de Spike Jonze et franchement, sans effets spéciaux qui tuent et 50 plans par minutes il est arrivé a créer l'histoire la plus profonde sur les mondes virtuels et nos interactions avec les IA que j'ai vu.....Un grand film.
Pour le Spielberg on verra mais c'est vrai que pour l'instant c'est une bouillie d'images pas très jolies..

JR GRAPHIC
24/07/2017 à 13:53

C'est laid…

Plus

votre commentaire