Le film Death Note nous offre une affiche de Light bien torturée

Christophe Foltzer | 18 juillet 2017
Christophe Foltzer | 18 juillet 2017

C'est donc le 25 août prochain que sera diffusé le long-métrage adapté de Death Note sur Netflix. Et les attentes, comme les inquiétudes, sont très grandes.

Non, parce que bon, Death Note c'est à la limite du sacré, tant le manga et l'animé sont géniaux (même les films live valent un petit coup d'oeil rapide, c'est dire) et la perspective de voir de gros américains s'occuper de l'adaptation occidentale avait de quoi faire flipper. Mais comme on nous disait que c'était Adam Wingard, le mec de The Guest qui prenait les choses en main, on était un peu rassurés. Sauf qu'entre-temps, y a son Blair Witch tout pourri qu'est sorti et voilà, ça y est, on reflippe. 

 

Photo

 

Après, on ne pourra pas dire qu'on n'était pas prévenus si jamais on n'aime pas parce que le réalisateur a suffisamment déclaré dans la presse qu'il ne fallait pas s'attendre à une adaptation littérale du manga parce que c'était culturellement impossible. Et il a bien entendu raison sur ce point. Après, nous sommes un peu plus sceptiques quant au changement radical de l'orientation du personnage de Light. Alors que dans le manga il s'agissait d'un élève modèle ultra narcissique et doté d'un complexe de supériorité énorme, on se retrouve ici avec un adolescent émo-goth, harcelé par ses camarades et qui va trouver dans le Death Note l'occasion idéale de se venger de la société.

 

Affiche

 

Un postulat intéressant lui-aussi mais qui change complètement la donne de l'histoire. Le problème, c'est que dans tout ce qui nous a été montré pour le moment, on a l'impression de se retrouver face à une Origin Story pervertie d'un super-héros, ce qui tomberait sous le sens. Après, bonne ou mauvaise idée, on verra bien au moment de la diffusion, mais on trouvait important d'en parler à un moment ou un autre.

Bref, tout ça pour dire qu'un nouveau portrait de Light Turner, interprété par Nat Wolff, vient d'être mis en ligne et qu'il continue sur la lancée des précédents avec son noir et son blanc très agressiff, sa composition plutôt chaotique et son héros qui a décidément l'air d'un émo très fatigué. De quoi nous donner envie, ou pas, d'attendre le 25 août prochain pour découvrir ce Death Note. Même si la plus grande question reste encore sans réponse : Light fera-t-il le coup des chips dans cette adaptation ?

 

Affiche

Tout savoir sur Death Note

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Nobody
07/08/2017 à 13:41

Mouais... Perso je comprends pas cette acharnement à vouloir adapter un chef d’œuvre de la bd nipponne. Mais j'aime déjà pas l'anime donc bon... Il me semble plus judicieux de juste reprendre le concept du Death Note sans les persos, et de l'adapter dans un contexte différent. Là c'est surfer sur le succès d'une œuvre et la dénaturer complètement.
Puis bon, oser transformer Light comme ça, cet antihéro archi classe !!!

Raïto
19/07/2017 à 10:08

Perso je suis vraiment curieux de voir le résultat. J'aime beaucoup Adam Wingard, même si son Blair Witch était complètement foiré, j'ai vraiment adoré You're Next et The Guest.
En plus j'aime l'idée d'adapter Death Note plutôt que simplement le décalquer. Et si par la même occasion, on peut éviter tous les "je sais que tu sais que je sais que tu sais que je sais" et les croquages de chips du manga, c'est pas plus mal.

aliasniko
18/07/2017 à 17:26

@DVDNet
C'est clair ;-)

aliasniko
18/07/2017 à 17:25

@DDNet

DVDNet
18/07/2017 à 15:18

Maski mask, là il va falloir un petit effort si tu veux pouvoir communiquer avec des gens.

Maski mask
18/07/2017 à 15:10

Les americain sont tourjours dans l'ecessé en plus de sa la bande annonce est l'une des video les plus detester de youtube il faut le dire netflix va floper le ne souhaite pas mais sa va etres le cas bienvenu dans death note evolution...

votre commentaire