Clint Eastwood adapte l'attaque du Thalys... avec les vrais héros du drame

Jacques-Henry Poucave | 12 juillet 2017
Jacques-Henry Poucave | 12 juillet 2017

On savait depuis quelques mois que Clint Eastwood allait réaliser un film consacré à l’attaque du train Thalys survenue sur le territoire français. Mais le projet prend une tournure inattendue.

En effet, Clint Eastwood n’aura pas recours à un processus de casting traditionnel pour fabriquer The 15 : 17 to Paris. On se souvient que trois soldats américains en vacances, témoin du comportement louche d’un individu puis du début de l’attaque, avaient décidé d’intervenir et très probablement interrompu ce qui s’annonçait comme un massacre.

 

Photo Clint Eastwood

 

Et bien Clint Eastwood a décidé d’embaucher ces trois  soldats, Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone. Pour le coup, on est assez curieux de voir ce qu’en fera le metteur en scène, qui nous a surpris bien des fois au cours de sa carrière et qui ausculte depuis des décennies les notions d’héroïsme, dont il interroge le sens au sein de la culture américaine.

Pour autant, il sera compliqué de faire cohabiter acteurs professionnels, même inconnus et soldats interprétant leurs propres rôles. Au-delà de ce mélange des genres très risqué, il y aura également un sacré paradoxe à voir un film dans lequel des hommes joueront leur propre rôle, tandis qu’un acteur interprétera Jean-Hugues Anglade, comédien de son état, qui avait prêté main forte aux héros du jour lors de l’incident.

 

Photo Clint Eastwood, Laura Linney

commentaires

Atma
14/07/2017 à 11:09

@ Kean: Bien dit. ça commence à être fatigant, ces films à la gloire de ces êtres au sens du devoir et de la patrie suraigu que sont les Eumerican's... Pépé devient vraiment gâteux.

Kean
13/07/2017 à 16:59

Et encore un film qui celebre les superherosamericainsdanslavraievie blabla mais qui aurait surtout merité un bon documentaire.
Mais comme Eastwood n'a malheureusement plus grand chose a dire aujourd'hui (et si il pouvait eviter de tromper son public en "oubliant" les cotés plus embarassants de ses persos ds la vraie vie dc (hello American sniper..), on appreciera.

Dirty Harry
13/07/2017 à 11:59

Vu Sully récemment et je ne peux que confirmer l'excellente forme du Cow Boy solitaire ! D'ailleurs le film à propos du crash sur l'Hudson a le même incipit que ses westerns : un héros s'oppose à un "système" au sein de la société US (ici la bureaucratie face à la dextérité d'un bon pilote). Très bien joué et réalisé (quelques plans édifiants) et juste après Américan Sniper qui était un bon film (bien que j'en sois moins ému que l'acte du capitaine Sully) très hâte qu'il clos cette trilogie de l'héroïsme.

Euh!
13/07/2017 à 11:07

J'avoue que j'ai un peu fais l'impasse sur les derniers clint eastwood, les adaptation de fait divers c'est pas ce qui me met une grosse tric alors là le Thalys je suis encore plus sceptique.
S'il pouvait se remettre rapidement sur des adaptions de roman policier. #petitesétoilesquibrillentdanslesyeux.

jonibigood
13/07/2017 à 11:01

Jean-Hugues Anglade de retour au cinéma ?

Y Boy
13/07/2017 à 09:37

J'ai confiance, il est dans la lignée de American Sniper et Sully. J'ai été particulièrement surpris par la minutie apportée à ce dernier, qui distille en à peine 1h30 tout ce qu'on peut attendre d'un très grand film. Ce qu'il est à mes yeux.

votre commentaire