Découvrez la raison absurde du refus de Johnny Depp de jouer dans Volte/Face

Mise à jour : 08/11/2017 23:16 - Créé : 11 juillet 2017 - Alexis VIELLE
Photo
77 réactions

La petite histoire derrière Volte/Face est aussi dingue que le scenario du film. Où quand Volte/Face parlait de hockey... 

Volte/Face fête ses vingt ans cette année et c’est avec une délicieuse nostalgie que nous nous replongeons dans ce qui fut l’un des chefs d’œuvres les plus jouissifs que le cinéaste chinois ait pu nous offrir. Un Nicolas Cage plus fucked up que jamais, ses doubles guns en or, son scénario aussi crédible que la promesse d’un ministre, Cage qui prétend être Travolta, Travolta qui prétend être Cage, franchement que demande le peuple ?

 

Photo Nicolas Cage

 

Si on n’imagine personne d’autre interpréter le duo infernal, le casting aurait pu se passer bien différemment. Mais remontons encore en arrière. Au moment de la production du film, Marco Brambilla était prévu à la réalisation du projet, alors porté par le succès de son Demolition Man sorti quatre ans auparavant.

A l’époque la Paramount souhaitait propulser Johnny Depp au rang de star interplanétaire. La firme est d’accord pour engager Cage uniquement si son pote de toujours Johnny accepte de rejoindre le casting. Alors que Crazy Cage est emballé par le film, Depp refuse d’y participer.

 

Photo Nicolas Cage, John Travolta

 

La raison ? Après avoir lu le titre, l’acteur imaginait prendre part à un film sur le hockey. En découvrant le résultat, sa déception fut grande et les studios n’hésitèrent pas à renvoyer le prometteur acteur, ainsi que Brambilla dans la foulée. 

Alors que le cinéaste s'envola vers d’autres contrées, en réalisant notamment Excess Baggage avec Benicio Del Toro et Alicia Silverstone, Woo s’est dit emballé par le projet, amenant dans ses bagages ce bon John Travolta avec qui il avait réalisé Broken Arrow.

Le reste appartient à l'histoire... 

  

Image 136295

 

commentaires

Miou 15/07/2017 à 00:43

Votre article est juste incompréhensible.
Je pense que vous devriez vous relire.
Et c'est vraiment un film qui ne ressemble en rien au style de Johnny Depp, quelque soit la raison, il a bien fait de ne pas le faire.

corleone 12/07/2017 à 10:31

ok mais il manque aussi l'info que cela aurait du être un film beaucoup plus science fiction avec pour acteur schwarzy vs stallonne... meme si je surkiffe le film je l'ai aurai bien vu foutre sur la geueule en 1997 chose qui n'était plus si crédible que ca en 2010 et 2012 avec les expendables

Ded 12/07/2017 à 10:17

En jugeant sur le seul titre... Pourquoi pas ? ça s'appelle une "A PRIORI" et là j'enfonce une porte ouverte mais cette paresse intellectuelle fait rater toutes sortes d'occasions dans sa vie professionnelle, affective ou cinéphilique (perso j'en comptabilise pas mal !). Pourquoi JD échapperait-il à la règle comme le plus commun des mortels ?...

Satan Lateube 12/07/2017 à 09:34

J'y crois pas une seconde. Depp aurait refusé le film uniquement au vu du titre ? Personne pour lui dire de lire un minimum le scénario ? Ca ne tient pas la route.

ABDK17 12/07/2017 à 09:34

@la vérité: Demolition Man n'a peut être pas très bien marché en salle mais il a cartonné en vidéo, d'où le "quatre ans auparavant"

RiffRaff 12/07/2017 à 09:19

@la vérité: un four c'est très exagéré, avec un budget de 57 millions et 58 de recettes US pour un total de 159,1 Millions worldwide c'est loin d'être un four, peut être pas le succès escompté mais le film a gagné de l'argent en salle.

La vérité 12/07/2017 à 08:50

"Marco Brambilla était prévu à la réalisation du projet, alors porté par le succès de son Demolition Man sorti quatre ans auparavant."

Sauf que Demoliton Man a été un four.

Ssird 11/07/2017 à 23:58

"Après avoir lu le titre, l’acteur imaginait prendre part à un film sur le hockey. En découvrant le résultat, sa déception fut grande et les studios n’hésitèrent pas à renvoyer le prometteur acteur, ainsi que Brambilla dans la foulée."

Attendez, il lit le script, refuse le rôle puis il voit le film et il se fait virer au même titre que le réalisateur. Y a comme un problème dans votre chronologie là

Adrien 11/07/2017 à 19:12

Dans le film , dans la scéne de la prison quand nicolas cage se fait torturé, y a des décors de jurassic park

votre commentaire