Selon Edgar Wright, Christopher Nolan est un sacré comique !

Alexis Vielle | 6 juillet 2017
Alexis Vielle | 6 juillet 2017

On croyait Nolan comme ses films : sombre, torturé, cérébral. Comme quoi, selon le réalisateur de Baby Driver, l'anglais cacherait bien son jeu. 

Christopher Nolan est l’un des cinéastes les plus influents des dernières années. En réalisant des films à gros budgets, inventifs, immersifs mais possédant un vrai point de vue d’auteur, à mille lieues de l’industrie de Marvel enchaînant les gros projets aseptisés, interchangeables et sans réelle âme, il est parmi les réalisateurs les plus acclamés de ces quinze dernières années. Nolan est donc l’un des seuls à proposer aujourd’hui des blockbust-auteurs, où les gros moyens employés ne doivent en rien entacher un message politique, sociétal ou idéologique à faire passer.

 

 

 

La révolte du peuple contre la surpuissance de Wall Street dans The Dark Knight Rises 

 

S’il emprunte autant à la sci-fi (Interstellar), au thriller (Memento, Insomnia), au film de guerre (Dunkerque) ou au superhéros (The Dark Knight), on peut dire que l’humour n’est pas exactement le thème de prédilection de son œuvre. Qui se souvient avoir déjà souri devant un film du bonhomme ? Tous les grands réalisateurs injectent une dose de dérision dans leurs films, de l’ironie, de la satire, peu importe le style auquel ils s’attellent mais l'anglais semble être l'exception. Y compris dans ses interviews, on ne peut pas dire qu’il nous travaille les zygomatiques.

 

Photo Christopher Nolan

 

 

Du coup, l’œuvre d’un artiste étant souvent le miroir de ses propres démons, on peut s’imaginer que Nolan n’est pas un marrant. Sauf que selon le génial Edgar Wright (dont le dernier Baby Driver est un bijou), ce serait en réalité un sacré déconneur :

"Je parlais à Chris Nolan l’autre jour et ce truc incroyable est arrivé. On parle quand même du réalisateur de Inception, The Dark Knight ou Memento et il me dit ‘Attend, tu as réalisé un épisode de French and Saunders ? Comment ? Pourquoi ?’ Il était tout excité ! C’est une chose que vous devez savoir à son propos, c’est un fan de sitcom et de comédie, ce que personne ne réalise à travers ses films."

D’un côté, Nolan, comme toute sa génération, a été baigné dans l’humour des Monty Python, Mr Bean et autres séries cultes outre-Manche. On est loin du niveau de Terrence Malick qui déclarait qu’il était un énorme fan de Zoolander, mais quand même. On imagine mal Nolan se bidonner sur son canapé devant un Friends

 

Photo

 

 

Tout savoir sur Edgar Wright

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Heu
29/07/2017 à 17:22

Mais il n'y a aucun " message politique, sociétal ou idéologique" dans les films de Nolan !

Dirty Harry
06/07/2017 à 14:24

Lorsque Alfred envoie une vanne à Bruce Wayne disant que c'est lui le cerveau derrière Batman, cela m'a fait rire. Mais c'est vrai que ce fut la seule fois durant un de ses films !

votre commentaire