Final Portrait : découvrez le trailer du très beau film sur la vie de Giacometti acclamé par la presse avec Geoffrey Rush et Armie Hammer

Alexis Vielle | 4 juillet 2017
Alexis Vielle | 4 juillet 2017

Etonnant de constater qu'aucun biopic n'avait été réalisé sur l'artiste à multiples facettes Giacometti. C'est désormais chose faite avec Stanley Tucci. 

Au milieu de toute cette actu blockbusterienne, à base de Homecoming, de Justice League ou de Valerian, on en oublierait presque que le cinéma peut être avant tout une peinture de la réalité. Qu’il suffit parfois de piocher dans le passé pour pouvoir accoucher de belles histoires.

C’est le cas ici avec Final Portrait de Stanley Tucci qui revient derrière la caméra vingt ans après Les Imposteurs. Un biopic peu orthodoxe sur un morceau de la vie du génial peintre et sculpteur suisse Alberto Giacometti, dont le réalisateur américain signe ici le premier biopic consacré au sulfureux artiste.

 

Photo , Geoffrey Rush

 Geoffrey Rush 

 

Qui d’autre pour endosser le costume du bouillant et caractériel plasticien que le sage Geoffrey Rush ? L’australien s’est fait une spécialité dans l’incarnation des figures historiques, à l’instar du Marquis de Sade, de Peter Sellers ou de Lionel Logue, l’orthophoniste du roi bègue George VI.

Final Portrait nous contera l’amitié naissante du monstre sacré et d’un jeune écrivain américain dans le Paris de l’entre deux guerre. Une période marquée par ce qu’on appelait la "génération perdue", qui voyait des noms majeurs du milieu artistique, tel que Man Ray, Hemingway, Scott Fitgerald ou Luis Buñuel se retrouver dans la capitale française pour analyser et raconter la perte de transcendance d’une Amérique bouleversée par ses mutations sociales et morales.

 



Giacometti faisait donc partie de cette effervescence intellectuelle et s’illustra notamment par son amitié avec un autre grand peintre : Pablo Picasso, qui l’influencera jusque dans son travail. Un des seuls personnages que le maitre du cubisme ne pourra dompter comme il l’explique lui-même  "Giacometti avait un caractère beaucoup trop fort pour se laisser dominer".

Pour seconder Geoffrey Rush, Tucci pourra compter sur Armie Hammer pour incarner le jeune auteur mais aussi Clémence Poésy, Tony Shaloub (Monk) pour jouer Diego Giacometti, le frère de l’artiste et James Faulkner dans la peau de Pierre Matisse.

Porté par des critiques étrangères dithyrambiques, le long s'annonce comme un très joli film qui devrait faire hommage à la torturée et mouvementée carrière du suisse.

 Une sortie française prévue pour cette année. 

 

Photo , Geoffrey Rush, Armie Hammer

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire