Le réalisateur de Death Note révèle ce qu'il a dû changer par rapport au manga d'origine

Christophe Foltzer | 2 juillet 2017
Christophe Foltzer | 2 juillet 2017

On vous avoue qu'on ne sait pas trop quoi en penser de cette adaptation américaine de Death Note. Intrigués nous sommes évidemment, mais on a surtout très peur que le manga perde son âme au passage.

Après, nous ne sommes pas stupides non plus, nous savons qu'adapter, c'est forcément trahir d'une certaine manière mais il n'empêche que la dernière bande-annonce du Death Note d'Adam Wingard soulève quand même quelques interrogations quant à son parti-pris. Si nous trouvons par exemple qu'un L noir est une excellente idée, la transformation de Light Yagami en loser-victime qui va tomber sur le carner après s'être fait démonter nous inquiète davantage puisque là, le personnage de départ se fait clairement trahir, pas dans son apparence, mais bien dans sa raison-d'être.

 

Photo Death Note

 

S'il faudra attendre le 25 août pour se faire un réel avis, une chose est cependant sûre : il ne s'agira pas de l'adaptation américaine de Death Note, mais bel et bien d'une adaptation américaine du manga, qui proposera son propre point de vue et parti-pris. Et c'est plus ou moins ce dont le réalisateur Adam Wingard vient de parler au micro d'IGN, qui le demandait justement comment il s'y était pris pour transposer le matériau aux Etats-Unis :

"Au tout début de la préparation du film, j'ai lu tous les mangas en me demandant comment j'allais transposer tout cela aux Etats-Unis. Au final, Death Note est quelque chose de très japonais. Vous ne pouvez pas juste dire que vous allez l'adapter et que tout va se mettre en place tout seul. Ce sont deux mondes très différents.

 

Photo Death Note

 

La difficulté, c'était que plus j'essayais de rester 100% fidèle au matériau d'origine et plus l'ensemble s'écroulait. Vous êtes dans un pays différent, avec un environnement différent et en plus vous essayez de faire tenir une série de mangas dans un film de deux heures."

Avec tous ces handicaps, nul doute que l'entreprise aurait été vouée à l'échec sans une distance nécessaire par rapport au manga et l'adoption d'un point de vue typiquement américain sur l'histoire :

"Au final, quoi que je puisse en dire, cela parle de l'Amérique, je me penche sur ce qui constitue les plus gros problèmes du pays, ce sur quoi les gens basent leurs théories conspirationnistes. Quel genre de programme bizarre et souterrain possède le gouvernement ? Et surtout, comment cela fonctionne mis dans le monde Death Note."

Ah oui, donc rien à voir en fait.

 

Tout savoir sur Death Note

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Nippon
19/11/2017 à 17:34

De la grosse merde ya rien a dire de plus

Shounet
03/07/2017 à 20:59

Avant de me traiter de rageux lisez jusqu'à la fin. Ça Death Note? Et mon cul c'est du poulet peut-être? Au début on voit le Death Note.... DEPUIS QUAND IL EST DÉGUEULASSE C'EST UN OBJET DIVIN PUTAIN LES CHIENS ONT CHIÉS DESSUS OU QUOI?
Et Light... il est en manque de drogue? Regardez cette tête sérieux...quand je le vois je me dit pas 'Tiens Light Yagami le tueur en série, le dieu tout puissant' je me dis 'C'est qui ce bouseux? On dirait un serpent qui imite un aigle'
Maintenant Misa.... J'adore la manière dont ils l'ont respecté la blonde devient brune ouais! Bravo l'intelligence!
Ryuk ça va il est bien fait que ce point rien de négatif ils auraient pu nous montrer Rem.
Bon après ceux qui ont lu ou regardé l'animé vont être déçus mais sinon pour les autres j'édpère qu'il sera bien.

Maski mask
02/07/2017 à 17:27

En tout cas quand j'ai vu le 1ee teaser je me suis dis c'est vraiment light se mec??? Un nez on dirais depardieux, une teinture rater et un look de geek pervers une parodie de justin bieber ou c'est comment chui pas la pour parler de sont look qui laisser a desirer mais en tout cas je me poser la meme question que la plus par des gens qui l'on vu es que il von faire de light une victime et quand j'ai la "bande annonce" sa a confirmer toute ma peur light il en a rien a faire d'etre le gentils ou le mechant et la grande roue qu'es qui va faire pour retrouver la bas sans oublier la cathedrale qui s'ecroule façon 2012... ça sent l'amerique comme on dit. Mais L mais vraiment surpris DEPUIS QUAND IL S'ENERVE, il en rien a faire parce qu'il sais qui il est et que dans tout les cas il va gagner et misa je pense que c'est le pire choix d'actrice et evoque en rien la joi, la folie se côter petillant et drole qu'elle apporte a death note non parce que dans xe film elle va se mettre en couple avec light du genre bonnie and clyde bref jeremy slater tu va nous tuer tout comme tu as tuer les fans des 4 fantastiques je vais passer sur les effet speciaux on est ou la??? Pendans 10 second je me suis cru dans destination final. Pour conclure Adam wingard nous as preparer la la releve de dragon ball evolutuon en nous fessant croire qu"il a "lu" tout les mangas qu'il arrete de prendre les fan pour des idiot on voir venir le flop a plein quand j'avais entendu que c'est netflix qui allais prendre le projet je me suis dit on est sauvet mais on l'es pas. J'attend se film de pied ferme 25 août

Euh!
02/07/2017 à 16:56

N'empêche qu'il explique toujours pas pourquoi le hero principale n'a plus rien avoir avec le hero du manga... à croire que mettre un hero machiavélique manipulateur imbu de sa personne dans l'Amérique d'aujourd'hui ça ne fonctionne pas... trop "lol" #ameriquedetrump

Pierre
02/07/2017 à 15:10

Dans la suite de l'interview, il develope aussi son propos sur les personnages et personnellement de ce que j'ai compris, et j'espère que c'est ça, c'est qu'il veut transmettre l'histoire dans un contexte paranoïaque très lié aux USA post 11/9.
Sinon il avoue aussi que son film sera plus proche de The Guest, qui est sûrement son meilleur film.

Obata
02/07/2017 à 13:40

Donc vous allez vous bouser. Comme d'hab, parce que vous êtes incapable de comprendre que le succès d'une oeuvre est son essence, et que cette essence n'est pas culturelle ou sociale, mais humaine. Ca s'adresse à l'homo sapiens.
Et si vous faites une adaptation c'est que suffisamment de personnes s'y sont intéressé pour que ça marche, TEL QUEL.

Tout ce qui ne va pas dans ce trailer:
-Raito en victime marginale... hors sujet, le mec est un VILAIN qu'on suit tel le héros, mais il est intelligent, sûre de lui, froid... pas du genre à se demander "est ce qu'on est pas devenu les bad guys?"
-Ryuk dans l'ombre, caché tel un monstre... Faux, il est bien visible et n'a même parfois aucune assendance sur Raito.
-L qui cache son visage... pfff, au début on est même pas sure de son existence quand on le voit justement il a un physique atypique mais banal.
-La grande roue et les moneyshot sur les morts... il a vraiment lu les manga le mec? Toute l'angoisse vient du fait que les gens meurent de crise cardiaque incompréhensible.
...
Tout ça est adaptable aux USA, pays de Dexter, de Vic MCkey, de JR Ewing... Il faut juste prendre l'oeuvre tel qu'elle se présente et ne pas en altérer son propos. Tout en cédant à quelque codes culturels, personnages américains, contexte américain, ils pouvaient même selon moi changer le design de Ryuk, et en faire un ange de la mort tel qu'on se le présente en occident avec la faucheuse, ça ne poserai pas de problème, tant que le propos est sauf.

Après ils vont s'étonner que les adaptations se bousent... retirez la crasse que vous avez dans les yeux, et acceptez que ce qui marche, à marché avec une morale, un propos, des aspérités, et que ça ne marche plus sans. Même avec un casting de cosplayeur.

votre commentaire