Le remake du Loup-Garou de Londres ne cèderait pas aux effets spéciaux tout numérique

Christophe Foltzer | 29 juin 2017
Christophe Foltzer | 29 juin 2017

Le Loup-Garou de Londres est un énorme classique du genre fantastique-horreur et ce n'était qu'une question de temps avant qu'un studio ne souhaite le refaire. Même si là, la proposition est plutôt intéressante.

Petit rappel des faits : en août 2016, Max Landis, fils de John Landis, annonçait plus ou moins qu'il allait s'occuper du remake du Loup-Garou de Londres, réalisé par son père en 1981, avant de se rétracter au micro de Bloody Disgusting pour finalement revenir sur sa décision dans les colonnes de Deadline en confirmant qu'il était bien sur le projet. Et, depuis, on n'en avait plus entendu parler. 

A l'heure où Universal se vautre avec La Momie (même si le film devrait au final rentrer dans ses frais), voir le studio s'attaquer à ce remake laisse particulièrement songeur, d'autant qu'aucun lien avec le Dark Universe n'a été tissé avec le projet qui risque de faire concurrence au Wolfman prévu par le studio dans le cadre de son gros univers étendu. Mais chaque chose en son temps. On verra bien.

 

Photo Le loup-garou de Londres

 

Non, l'une des grosses questions qui anime les fans actuellement, c'est de savoir dans quelle mesure le remake du Loup-Garou de Londres utilisera les images de synthèse pour ses effets spéciaux et notamment dans sa relecture de la scène culte de la transformation du héros. En bon fils de son père, Max Landis vient de révéler au micro du podcast Rugged Man qu'il ne fallait pas trop s'en inquiéter :

"Ce que j'aimerai faire en CGI dans le film c'est un mouvement de jambe, rien de plus, et le reste du loup-garou, son visage, son dos, son corps, tout le reste serait fait à l'ancienne. Et puis j'utiliserai les CGI pour ses jambes, afin d'avoir un mouvement vraiment organique. Si vous refaites Le Loup-Garou de Londres et que votre scène de transformation n'utilise pas d'effets physiques, vous vous êtes foirés."

 

 

Et effectivement, cette option semble être la bonne. Encore faudrait-il cependant que le film se fasse au final. Parce qu'on ne veut pas être pessimistes mais en un an, il ne semble pas avoir beaucoup avancé :

"On va voir si on arrive à le faire. On va voir même si le studio décide de le faire. Pour moi, les meilleurs remakes sont ceux qui se concentrent sur un aspect en particulier du film original et le remixent de façon très ferme. C'est ce que j'essaye de faire avec Le Loup-Garou de Londres, du mieux que je peux. Mais je ne peux rien promettre."

Et quand on voit que La Momie s'est déjà inspiré du film avec son sidekick zombie-fantôme-pourri, on se dit que oui, ce n'est pas demain la veille qu'on va avoir des nouvelles concrètes sur le projet. 

 

Photo Jake Johnson

Tout savoir sur Le loup-garou de Londres

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

vento
06/07/2017 à 19:49

ça n'a pas l'air d'être encore dans la poche ce film là, avec tous ces" On va voir" ça a l'air d'être encore plus difficile que prévu!

votre commentaire