Avatar 2 : le producteur nous en dit plus sur la suite

Alexis Vielle | 21 juin 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Alexis Vielle | 21 juin 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Huit ans que Avatar est sorti. James Cameron prend son temps. On espère que l'attente sera à la hauteur du film... Mais on sait qu'on ne sera pas déçu. 

A l'image de Mad Max : Fury Road, il y a eu un avant/après Avatar. Magique, merveilleux, poétique, les qualificatifs ne manquaient pas sur le chef d'oeuvre de James Cameron (chef d'oeuvre visuel hein parce que l'histoire c'est quand même Pocahontas au pays des Schtroumpfs). La suite est logiquement attendue pour un cinéaste qui n'aura eu de cesse d'innover le monde du 7e art. Et on peut dire que le monsieur nous fait bien patienter comme il faut.

Les news sur Avatar sont vraiment distillées au compte-goutte. D’où on apprend par son interprète principal Sam Worthington que la suite se concentrera autour de la famille, qu’elle se déroulera huit ans après, que le tournage commencera l’année prochaine. Franchement pour le second épisode de l’œuvre cinématographique la plus lucrative de l’histoire, c’est maigre comme infos. Mais la stratégie marche. Une petite nouvelle sur le film divulguée tous les mois, cela suffit amplement à entretenir la flamme.  

 

 

 

Aujourd’hui, c’est le producteur Lon Landau qui y va de son petit commentaire au micro de Deadline :

"Le centre des quatre films prévus se tournera autour de la famille de Sully. Chaque film pourra être pris indépendamment. Chaque histoire aura sa propre conclusion. Pour autant, dans leur ensemble, le voyage à travers les films créera une saga épique connectée encore plus grande pour les publics du monde entier".

Des propos on ne peut plus évasifs. On se doute que la famille dont il parle sera celle toute bleue qu’il compte fonder avec la belle Zoe ‘Neytiri’ Saldana. Peu de chance donc qu’on ait l’occasion de recroiser un Jack Scully en fauteuil roulant. Ou peut-être bien que l’ancienne ‘véritable’ famille de Jake ne refasse surface, l’obligeant à faire un choix. Avec James Cameron, et il nous l’a suffisamment prouvé par le passé, tout est possible.

 

Special Edition

 

 

La bonne nouvelle est que chaque film sera indépendant les uns des autres. Il est en effet lassant de constater cette mode récurrente dans les blockbusters franchisés de parfois ne créer uniquement des films que pour faire exister le suivant (coucou Amazing Spider-Man 2 ! ).

On tient peut-être la raison pour laquelle Cameron met autant de temps entre le premier opus et sa suite fantasmée : construire des histoires autonomes tout en créant une cohésion scénaristique logique est compliqué pour un projet de cette ampleur. 

Le producteur poursuit :

"On a toujours su que Pandora était un endroit aussi diversifié que la Terre. Les personnages sont toujours au cœur de chaque film. La force des meilleurs scripts sont toujours des thèmes universels et abordables. Et il n’y a pas de thème plus fédérateur que la famille."

En attendant une miette de scenario, on devra se contenter de ça…

 

Avatar

 

Tout savoir sur Avatar 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kennedy
22/06/2017 à 17:14

@corleone
Oui oui, je connais la réputation du bonhomme.
Pour ça que j'ai utilisé "expérimenté", dans le sens où il a testé le truc, pas dans le sens où il a trouvé l'idée. Mais oui ne me relisant c'est pas clair.

Bouboule
22/06/2017 à 14:59

@torukmakto67: Il y a bien plus de ressemble entre les episodes 1 et 4 qu'entre les 4 et 7. Enfant de P !

corleone
22/06/2017 à 13:51

@Kennedy La Société de Justice Americaine a été créée chez DC en 1940 pour devenir la Ligue de Justice d'Amérique en 1960, tandis que Les Avengers n'ont été initiés chez Marvel qu'en 1963. Stan Lee n'a donc rien créé et n'a fait que plagier le concept de DC.

Kennedy
22/06/2017 à 10:12

Notons les éléments de langage : des films indépendants et une saga "connectée". Le mec surfe sur la vague super-héros.
Parce que ce qui intéresse les producteurs, c'est pas les types en collant, c'est le potentiel énorme de plusieurs histoires indépendantes qui se rejoignent ensuite.
Stan Lee l'avait expérimenté en comics avec la création des Vengeurs mais on peut remonter aisément à Homère...

Tara de ouf
22/06/2017 à 03:51

J'espère de tout mon coeur que le 2 fasse un bide monumentale...

Jake
21/06/2017 à 23:40

J adore

Dredd
21/06/2017 à 21:47

Jake Sully et non Jack Scully @Rédaction.

torukmakto67
21/06/2017 à 20:25

Moi ça me va amplement!
Ça peut pas être pire que les star wars de Disney et leur remake maquillé!;-)

Scroggy
21/06/2017 à 20:04

Et voilà qu'on nous ressort la bonne vieille soupe du "vivre ensemble, de l'importance des familles..." Fais chier donnez nous du jus de na'vi et du R-rated bordel !

Woullah c'tun Avatar
21/06/2017 à 18:24

PTDR

votre commentaire