Batman, le défi : la scène choquante qui ne devait pas apparaître dans le film

Alexis Vielle | 20 juin 2017
Alexis Vielle | 20 juin 2017

Batman ne tue pas. C'est même sa marque de fabrique. Officiellement en tout cas...

Tuer ou ne pas tuer, telle est la question. Chaque auteur possède sa vision du chevalier noir mais s’il y a bien une règle à respecter, c’est que la chauve-souris n'est que le bras droit de la justice et en aucun cas un bourreau. Enfin techniquement. Si Nolan nous en a fait un symbole, un espoir,‘une légende’, Snyder nous a peint un Batman violent, loin de la mythologie Nolanienne pour en faire un personnage plus terre-à-terre, n’hésitant pas à descendre du méchant si l’occasion se présente. Mais avant Baleman et Batfleck, il y avait Julien Lepers  Michael Keaton chez Tim Burton. Gothisme poétique, méchants torturés, noirceur lyrique, le cinéaste des monstres avait magistralement réussi à donner vie à un Gotham tellement Burtonien. Avant que Joel Schumacher ne reprenne la main… Pour le résultat que l’on connait.

 

mr freeze

 

Techniquement donc, et c’est peut-être le seul point commun entre les deux Batman version Nolan ou Burton, le héros ne tue pas. Et c’est ce qui était prévu. La Warner, toujours soucieuse de brosser le spectateur dans le sens du poil, était évidemment on ne peut plus d’accord avec cette idée. Excepté dans le magnifique Batman, le Défi. 

On se souvient tous de cette scène où le Dark Knight combat les hommes du pingouin, notamment quand il attache une ceinture de dynamite à l'un d’entre eux. Avant de le balancer et de le laisser exploser.

 



 

Un moment choquant pour tous les fans de DC qui n’avaient pas l’habitude de voir leur héros aussi impitoyable. Une mort qui n’était pas prévue dans le script comme le rappelle le scénariste du film Daniel Waters :

"Batman tuant le clown en lui attachant une ceinture d’explosifs n’était pas dans mon premier script. Je savais comment les gens étaient par rapport à sa règle de non-tuer. Pour moi, s’il tuait quelqu’un, cela devait vraiment valoir le coup. Cela devait signifier quelque chose. Donc quand il tue les gens de manière aussi diabolique, c’est un peu énervant."

A l’époque, Batman est l’un des premiers superhéros adaptés à l’écran (à l’instar du flamboyant Superman), Burton était donc en terrain inconnu :

"Je pense que tout le monde dans l’équipe comprenait que ce serait un nouveau type de films de superhéros. C’était quelque chose de nouveau à l’époque, on ne savait pas trop quoi penser de tout ça ou dans quelle direction aller."

A l'occasion des 25 ans du films, on ne peut que vous conseiller de (re)voir ce chef d'oeuvre, en attendant la Justice League de tonton Synder le 25 novembre prochain. 

 

Tout savoir sur Batman, le défi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bibi
20/06/2017 à 19:37

Dans les jeux il leur pète juste les os, comme ça ils ne meurent pas... immédiatement

Arnaud
20/06/2017 à 16:54

@Gaga
Dans le jeu Injustice 2, t'as Robin (Damian Wayne) qui lui dit un truc du genre "tu ne tue pas mais ca te derange pas d'infliger des traumas craniens ?"
C'est exactement ca, bien sur que Batman tue, c'est sur y en au moins un qui a du avoir un anevrisme ou autre !!!

Gaga
20/06/2017 à 16:50

C'est ça... Batman ne tue pas, mais par contre un petit coma de temps en temps bon...

ben
20/06/2017 à 16:32

@arnaud

Énorme! Je suis absolument d'accord avec toi!

Arnaud
20/06/2017 à 15:42

Ouais enfin meme dans les comics, vu ce qu'il met dans la tronches des mecs en face y en a bien un ou deux qui a du calancher avec des fractures du crane ou autre

Gaga
20/06/2017 à 15:32

En ce qui me concerne, ça m'a moins gêné chez Snyder.
Il tue vite fait mais c'est un Batman bourru, rongé par le poids des années, il a perdu un Robin toussa toussa...
Il tue des gens dans ceux de Nolan aussi alors bon, cette fameuse règle...

Paehon
20/06/2017 à 14:30

@Yotsu

Ca m'a plus dérangé dans celui de Snyder cela dit.

Je n'aime pas voir Batman tuer des gens. Pas par rapport à un quelconque aspect éthique, mais plutôt pour la cohérence. Pourquoi tuer tous les hommes de main sans remords mais laisser un taré comme le Joker en vie ?

Yotsu
20/06/2017 à 14:19

Batman ne tue pas dans les Batman de Burton à part le gros malabar ?
Si je comprends bien que la mort du malabar est plutôt sadique et c'est plutôt ça qui a l'air d'énerver.
J'aimerai rappeler que dès le premier film au début, ils parlent de Johnny Cox qui a été balancé du haut des toits, il tue tout ceux qui sont dans l'usine avec les explosifs de la Batmobile, il mitraille plusieurs bandit avec la Batwing, comme le disait Paehon, il jette un gars du haut des escalier de la cathédrale de Gotham, dans le défi il crâme le cracheur de feu, limite il fait moins de victime dans le défi que dans le premier...

fortfortlointin
20/06/2017 à 13:23

Julien lepers mdmdrr vous m'avez tué

Paehon
20/06/2017 à 13:01

Au début du film il carbonise un type avec la Batmobile, et dans le premier il lâche un sbire du Joker du haut de la tour.

Un mort de plus ou de moins...

votre commentaire