Godzilla 2 : le monstre va muter et sera beaucoup plus présent, assure le réalisateur

Jean-Luc Hassaique | 6 juin 2017
Jean-Luc Hassaique | 6 juin 2017

En 2014, Gareth Edwards emballait le reboot de Godzilla, avec une belle réussite au box-office. Son successeur promet d’en réparer les « erreurs ».

Dans le film de 2014, le Roi des Monstres apparaissait finalement peu de temps à l’écran, respectant la tradition japonaise établie par le studio Toho, initiateur des Godzilla, tout en reprenant le principe de mise en scène établi par Steven Spielberg dans ses cultissimes Dents de la Mer.

Toujours est-il que ce choix a frustré une partie des spectateurs, espérant découvrir ce bon vieux Godzilla et assister à un interminable spectacle de destruction massive. Le film ayant amassé quantité de billets verts et la Warner initié un cross-over à l’occasion de Kong : Skull Island, sa suite, Godzilla : King of the Monsters est d’ores et déjà dans les tuyaux.

 

  

Et comme il faut bien charmer le public, son réalisateur, Mike Dougherty (Krampus), a assuré que non seulement la créature serait beaucoup plus présente, mais également qu’elle changerait en partie d’apparence. En effet, quand il lui a récemment été demandé si nous devions nous attendre à voir son design se transformer, le cinéaste a répondu : « Godzilla est l’évolution incarnée, du coup… »

Bon après, le film étant programmé pour le mois de mars 2019, on a le temps de la voir venir cette grosse bête.

 

 

 

 

Tout savoir sur Godzilla II : Roi des Monstres

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bubble Ghost
11/10/2018 à 10:56

Dans le Godzilla de Gareth Edwards, le problème n'est pas qu'on ne voit pas assez le Kaiju star. Le problème est que lorsqu'on est sensé voir un, ou plusieurs monstres dans ce film, en fait on voit que dalle... C'est tout juste si on devine ou qu'on imagine...
Soit il fait trop sombre car c'est la nuit. Soit on est trop loin ou trop prés, donc on ne voit que très partiellement "quelque chose". Soit on est dans le brouillard, la brume ou la fumée... Frustration totale...
Mais, je suppose, que c'est complétement voulu par le réal'... C'est quand même vache, que le combat de kaiju le plus lisible et "mieux" cadré du film, soit le court passage de quelques secondes, où le gamin appelle sa mère pour lui montrer ce qu'il voit à la télé :D

calamar
21/07/2017 à 06:04

Je trouve qu'on l'a suffisamment vu dans le film. Au moins il se rapproche des originaux japonais.
Mais malheureusement les gens veulent toujours tout tout de suite de nos jours et ça ne présage rien de bon pour la suite mis à part un film merdique où ça explose de partout mais les gens seront content, ils verront godzilla quasiment pendant 2h. Si c'est pour faire une daube dans le style de kong: skull island, ce n'ai pas la peine !

corleone
07/06/2017 à 10:35

ca va deglinguer un max surtout si le visuel de king godhira est respecter et avec des effets spéciaux dernier cris. hate de voir ca

filmfantasm
06/06/2017 à 21:31

Dans le prochain film, Godzilla ressemblera à Homer Simpson et on le verra même manger des donuts tout en écrabouillant une ville entière et tout ça sans faire aucune victime! Le film de Gareth Edwards jouait sur le mystère de sa créature afin de la rendre encore plus effrayante (comme le requin dans les dents de la mer) mais aujourd'hui les spectateurs préfèrent voir la créature tout le long du film en train de tout casser sur son passage... la mode marvel est passée par là et le cinéma s'en est allé...

Shingo Dzilla
06/06/2017 à 20:11

Hey Ecran Large, pourquoi vous avez pas fait la critique du Shin Godzilla de Anno? Il défonce le Godzilla de Edwards à l'infini et je prends le pari qu'il sera meilleur que sa suite.

http://www.imdb.com/title/tt4262980/?ref_=fn_al_tt_1

GOD
06/06/2017 à 18:58

Roukesh : Désoler mais Godzilla rester la STAR du film. Et pour le coup 10 minutes sur 2h de film, je me suis sentie flouer (comme aller a un concert que ta payer, pour voir ton chanteur apparaître 10 minutes....moué).

Si encore, les personnages était charismatique, le rythme du film bien gérer.....bah sa aurait quand même créer un sentiment de vide (mais ca aurait était déja sa.

La personnage VIDE (sauf Cranston...qui reste 15 minutes....lol), rythme mal foutue, et LA STAR absente.

Bref Jurassic Park avait tout compris, perssonage charismatique, rythme prenant, monter de suspens, et des Dinos en veux tu en voila !!!

Merci Spielberg.

Ensuite techniquement, oui le film était réussi....mais sa fait pas tout.

zetagundam
06/06/2017 à 18:22

Ce serait quand même difficile de faire moins que les 10min de présence plus ou moins partielle de Godzilla du film précédent

Roukesh
06/06/2017 à 15:42

Enlevons tout le mystère, c'est l'époque qui veut ça. Les faiblesses du films ne venaient pas du manque de présence de la créature à l'écran. C'est plutôt que ce n'était pas forcément bien amené et un peu forcé par moment.
C'est quand même triste, c'est comme si Dita Von Tease arrivait sur la scéne du Crazy Horse totalement nue. Quel intérêt, la suggestion et la patience ça ne donne envie à personne,, malheureusement c'est une clé dans ce genre de film. Tout est si vite expédié, consommation rapide.

votre commentaire