Le réalisateur de Star Wars IX revient sur la disparition de Carrie Fisher et son impact sur son film

Alexis Vielle | 6 juin 2017
Alexis Vielle | 6 juin 2017

La disparition de l'actrice la plus cool de la galaxie a endeuillé toute une génération de fans. Comment gérer l'après Carrie Fisher ? 

Le décès de Carrie Fisher en décembre dernier a fait l’effet d’un coup de marteau pour tous les fans de Star Wars. La sortie fin décembre du huitième opus Le Dernier Jedi permettra aux spectateurs de faire leurs adieux à la plus célèbre des princesses intergalactiques. Alors qu’on espère que le film répondra aux questions que tous les fans se posent, à savoir quelle est la vraie relation de Rey et de Luke ou qui est réellement le grand leader Snoke, Carrie Fisher y fera sa dernière apparition.

 

vanity fair Avec Mark Hamill pour Vanity Fair

Aujourd’hui c’est le réalisateur de Jurassic World  Colin Trevorrow qui revient au micro de CinemaBlend sur la disparition de l’actrice et de son rôle désormais culte de Leia Organa :

"Elle était un personnage majeur, ce n’est pas un secret. Nous étions tous tellement triste, elle était tellement aimée par la famille de Star Wars et de tous ceux qui ont l’honneur de travailler avec elle. Avec sa disparition, nos options sont limitées. Nous avons bien évidemment du modifier l’histoire car son absence a pas mal changé nos plans. Mais je vous promets que tout sera fait avec amour et respect, à la mémoire de Carrie Fisher."  

 

Harrison Ford Mark Hamill, Carrie Fisher

Avec Harrison Ford et Mark Hamill

Le réalisateur ne peut hélas pas se prononcer sur le degré de remaniement du script. On est cependant curieux de voir ce qu’avait prévu Trevorrow, aussi bien impliqué dans l’écriture que dans la mise en scène du film. Aurait-il l’idée d’avoir recours à la CGI comme dans Rogue One où la technologie permettait de redonner vie au regretté Peter Cushing mais aussi de rajeunir la jolie princesse, le temps d’une séquence ?

La disparition brutale de Carrie Fisher vient clore la carrière d'une actrice qui n'a, à l'instar d'un Mark Hamill, jamais pu gérer l'après Star Wars. Etoile montante dans les années 80, l'euphorie des aventures spatiales avait été de courte durée pour l'actrice. Se retrouvant prise au piège dans la spirale infernale de la drogue et de l'alcool, l'actrice ne s'en remettra jamais tout à fait. 

En 1977, l'américaine se présente à un double casting : De Palma et Lucas ont organisé leurs auditions pour leurs films Carrie et La Guerre des Etoiles. D'abord préssentie pour incarner l'adolescente aux pouvoirs obscurs, elle refusera le rôle car elle ne souhaite pas tourner nue (le rôle échoira finalement à Sissy Spacek), la rendant disponible pour donner vie à la princesse. Leia avait enfin un visage. 

 

Photo Harrison Ford, Carrie Fisher

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
07/06/2017 à 13:53

Un haut transparent ce n'est pas "toute nue". Si cela avait gêné Carrie Fisher, elle n'aurait pas porté ce haut.

ATS
06/06/2017 à 16:40

D'abord pressentie pour incarner l'adolescente aux pouvoirs obscurs, elle refusera le rôle car elle ne souhaite pas tourner nue.
Belle hommage a EL pour la photo en noir et blanc avec haut transparent :-)

votre commentaire