Nos patriotes : découvrez les coulisses du film sur le premier maquisard noir de la Seconde Guerre mondiale

Alexis Vielle | 31 mai 2017
Alexis Vielle | 31 mai 2017

La Résistance pendant la guerre a été maintes fois adaptée au cinéma. Même sujet mais jamais traité de la même manière. Cette fois c'est Le Bomin qui s'y colle.

1940. L’armée française est battue. Addi Ba, un jeune tirailleur sénégalais s'évade et se cache dans les Vosges. Aidé par certains villageois, il obtient des faux papiers qui lui permettent de vivre au grand jour. Repéré par ceux qui cherchent à agir contre l'occupant et qui ne se nomment pas encore "résistants", il participe à la fondation du premier "maquis" de la région. Nos Patriotes nous conte le parcours particulier de ce résistant, perdu, ne sachant vers quelle cause se rallier, en pleine crise identitaire. 

 



Librement adapté du roman Le Terroriste noir de Tierno Monénembo, le réalisateur Gabriel Le Bomin n’en est pas à sa première exploitation du thème de la guerre. Il y a dix ans, sortait Les Fragments d’Antonin, joli drame sur les traumatisés de la première guerre mondiale. S’en suivra L’Occupant, court-métrage sur la relation entre un petit garçon et un déserteur italien en 39-45.

Le français s'attaque donc sur une branche de la guerre qu'il n’a jamais exploitée : les maquisards. Le Bomin revient donc sur la préparation de son film : les décors, les accessoires, la mise en scène…

 

Avec Marc Zinga qui jouera le maquis-héros, Alexandra Lamy et Louane qui, après le triomphe de La Famille Bélier revient enfin sur grand écran.

Sortie prévu le 14 juin 2017

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

.....
31/05/2017 à 16:00

1 ere guerre mondiale....... En 1940 !!!! Wow vous continuez a etre aussi utile qu un zgeg sur un front.. ..... Des barres, merci pour ces revisionismes flingues :)))))))

lemon
31/05/2017 à 15:58

Maquisard, résistance et... première guerre mondiale ! Faut changer votre titre ou brûler le stagiaire qui ne connait pas son histoire.

Paehon
31/05/2017 à 13:47

Ce film aura au moins le mérite de nous faire découvrir ce héros (in/mé)connu.

@EL : Coquille dans le titre

votre commentaire