Covenant : découvrez le script original de Ridley Scott (Jesus devait même apparaître dans le film !)

Alexis Vielle | 22 mai 2017
Alexis Vielle | 22 mai 2017

Où l'on découvre que le Covenant de Ridley Scott n'avait à la base rien à voir avec la version cinéma... 

Alien : Covenant n’en finit plus de faire parler. Autant décrié qu’acclamé, le film a subi (on s’en doutait) de moult remaniements scénaristiques. Entre les volontés artistiques de Ridley Scott et les souhaits financiers des studios, le scenario en a vu des vertes et des pas mûres. Par exemple alors que dans les premières versions les Xenomorphes n’apparaissaient pas dans le film, le studio a fini par obtenir du réalisateur qu’il les réintègre.

 

spoiler

 

C’est le scénariste Lindelof qui en parle encore le mieux :

"On a beaucoup parlé avec Ridley de la tournure que devait prendre Covenant. J’ai prévenu Ridley que les gens seraient frustrés si on ne répondait pas aux questions de Prometheus dans la suite. On ne voulait d’ailleurs pas forcément faire de suite. Il fallait juste mettre les gens au courant et ne pas mentir quant à nos intentions."

L’auteur revient même sur le plan initial pour Prométheus qui aurait dut être à la base un spin-off d’Alien. Des films déconnectés de l’univers du monstre :

"Ce film avait deux enfants : un des deux allait devenir Alien mais l’autre allait évoluer et Dieu sait ce qui allait arriver. Covenant était à la base la suite du deuxième enfant.  Et puis on en a décidé autrement..."

Ridley Scott ajoute aussi qu’à l’origine Shaw et David étaient en vie pour cette suite :

"Ils devaient rester en vie. C’était essentiel. Ils auraient vogué ensuite vers de nouvelles aventures."

 

Photo Michael Fassbender, Noomi Rapace

Le réalisateur de Blade Runner revient aussi sur la création des Ingénieurs :

"Ce sont des putains de salopards géniaux. Ils sont brillants, ont des années d’avances sur nous. J’ai toujours eu l’idée de créer des êtres supérieurs, des Dieux qui ne soient pas gentils. L’apparence des Dieux mais sans la sagesse. Que les gens soient surpris, en les découvrant aussi cruels et impitoyables. Je voulais aussi développer davantage l’arc narratif autour de Shaw dans la suite."

 

Photo ingénieur

 

Donc là, techniquement, vous vous dites "Hein ?". Si vous avez vu Covenant, la tournure est bien différente que ce qui était prévu à l’origine. Ainsi on découvre aussi que dans le script d’origine, Jesus (oui oui celui qu’on connait tous) était en réalité un émissaire des Ingénieurs censé arrêter la guerre sur notre planète. Il s’est fait crucifier, ce qui aurait rendu fous les Ingénieurs.

Ridley Scott :

« On avait ça dans le script. Mais c’était peut-être un peu trop tiré par les cheveux. D’un côté on trouvait que ça rentrait parfaitement dans la dimension biblique qu’on voulait donner au film ».

Bref, on ne peut que fantasmer de ce que le script aurait donné…

 

Tout savoir sur Alien : Covenant

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Kean
24/05/2017 à 21:36

Haha..
@Atreides, Krysta

Il va falloir apprendre a lire correctement et surtout de se rappeler que l'on est sur le forum d'EL
De facto il est recommandé de ne pas tout prendre littéralement et au premier degré les posts qui vont a l'encontre de votre opinion et incluant le mien qui vous a tant boulversé.
Car si vous mettez votre hypocrisie on hold for a minute, ce n'est pas ma forme qui vous irrite mais bien mon avis.
Car oui, je ne parlais que des rageux (je confirme et vous invite vraiment a lire les nombreux posts détruisant Covenant avant la moindre image et infos car ils n'avaient plus le retour de Ripley/Hicks qu'ils espéraient tant etc etc...)
Un cas de figure précis dc et ne traite certainement pas d'abrutis ou quoi que ce soit les autres et leurs opinions respectives.

Ma prediction future?
C'est une pratique courante ici.
Et non, personne ne prétend être un devin et deviner le futur.
(Fatiguant de toujours re-expliquer l'évidence...)
Dc ce n'est pas que "tout le monde finira dc par penser comme moi"...
Une rehabilitation est comme de nombreux films, Sunshine en tete par exemple qui ont eu des accueils publics et critiques plus que tièdes, mais qui finiront par avoir une place culte avec un gros gros fan-base et le following qui ira avec ainsi que leurs détracteurs dont vous en ferez grandement parti apparement and good for you.

Je conclurai au final par vous dire ceci.
Si vous etes droit ds votre beau discours assez moralisateur mais pas forcement faux, alors je vous invite dc a reprendre chaque posts de chaque articles concernant Covenant (et il y en a eu un paquet..) ou bcp ont littéralement craché leurs haines et insultes d'une manière (et vous pouvez me croire sur ce point..) bien plus hardcore, stupide, insultant que mon petit post et son "rageux" qui vous perturbe tant.
Et je suis sur que vous le ferez car vous etes des gens bien.
Sinon ça voudrez dire que vous ne valait pas mieux qu'un corleone mais avec un style bcp bcp bcp plus littéraire et diplomate (et plus agréable a lire, cela va de soi) et je ne peux l'accepter.
Pas vous...
Bon courage alors, vous allez en avoir besoin.

@Mysterek, Alex
Merci d'avoir lu correctement avec la légèreté requise.

Riton
24/05/2017 à 14:03

@PapiScott

Mon pauvre gars, il les fait pas pour toi ses films Ridley Scott. Regarde deux secondes les resultats du box office, ils marchent tres bien. Sans doute bien plus que les films que tu kiffes. T'as zero credibilite a faire ton petit critique en mousse de lait. Tout le monde s'en tape de ce que tu penses. Il me fait trop rire lui !
P'tite tete va

IA
23/05/2017 à 20:58

Attention aux spoilers qui peuvent transpirer dans le commentaire qui va suivre : Covenant n'est peut-être pas la suite que Prométheus laissait entrevoir sur pas mal de points, ça n'en reste pas moins un Ridley Scott, oeuvre d'un cinéaste qui à mon humble avis, n'a plus énormément de choses à prouver étant donné la liste de ses précédents films (le 1er Alien, summum d'utilisation des concepts 'graphiques' de Giger, mis en scène dans un fantastique et jusqu'ici à mon sens pas égalé huis clos, pouvant presque transformé n'importe quel quidam moyen en clostrauphobe au dernier degré ; le reste, excusez du peu, n'est pas mal non plus : Blade Runner, Thelma & Louise, Gladiator, ... ). Non, covenant est loin d'être un navet, il répond même de façon partielle à qque unes des questions soulevés par ses prédecesseurs : origines et évolutions des aliens pour en arriver au cycle de vie de ces créatures décrits dans les suites chronologiques. Le fait que l'androïde décide de se débarrasser des ingénieurs présents sur cette planète en utilisant leur arme biologique contre eux, peut paraître logique, dans la mesure où, lui et Naomi Rapace, n'auraient pê pas été accueillis à bras ouverts par une espèce qui avait prévu initialement de supprimer toute vie animale sur Terre. En un sens, il rend pê service à ses createurs par cette action en arrêtant pour un temps cette option-là. Non, les choses qui me choquent plus, et ceci depuis les origines de la série, concernent entre autres la vitesse de développement de ces créatures, partant d'un parasite pour arriver à une plus que coriace créature de 2 m de haut en un temps plus que réduit ! Pour quiconque connait un tant soit peu de biologie, c'est de la bestiole élevée à coups de super hormones et anabolisants dépassant tout ce qu'on peut observer dans la nature terrestre, sans parler de ses capacités à survivre dans des environnements parfois plus qu'hostiles ! D'où vient et surtout quelle est la nature de leur 'super engrais' ? Qd à leur faculté à s'adapter aux génomes des différentes créatures qu'ils sont capables de parasiter, et d'en intégrer tjrs en un temps record tout ou partie, c'en est presque de nature divine ! Enfin concernant l'IA de la série, il surfe depuis le 1er alien sur une des gdes peurs humaines des dernières décennies : que nous arrivera-t-il, si nous ne parvenons pas à contrôler nos propres créations, surtout lorsque celles-ci nous égalent en intelligence, et qu'elles nous deviennent hostiles ?

Krysta
23/05/2017 à 16:50

@MysteryK

Le message de Kean est le pendant opposé à ces fameux "rageux" dont il parle : la même brutalité, la même caricature, le même degré de finesse dans l'échange et l'acceptation de l'avis d'autrui. Donc je veux bien que si on aime ces films on soit enclin à se ranger à ses côtés, et vice versa si on n'aime pas les films... Mais faudra surtout voir que des deux côtés, ça participe à rendre la discussion stérile et inaudible, avec des étiquettes collées de force (la plupart du temps) sur l'Autre, histoire de le décrédibiliser, ou évacuer les arguments ("les hurlements des petits rageux"... fort constructif)

D'autant qu'au jeu de "prends pas ton avis pour une généralité", Kean n'y va pas de main morte : les films sont de grandes propositions de SF, et seront réhabilités (sous-entendu : on finira tous par naturellement en venir à penser comme lui).

MystereK
23/05/2017 à 16:43

"le vrai problème de Covenant c'est plutôt qu'il n'a rien ( mais alors vraiment rien ) qui fout la trouille. "

Pourquoi parler pour tout le monde ? Parce que j'en connais moi qui étaient accrochés à leur fauteuil aux moments de la pèremièe attaque par exemple. Et question mise en scène, Ridley Scott démontre ans ce film qu'il maitrise toujous mieux que beaucoup d'autres réalisateurs. C'est problement le point que je trouve le plus fort dans Covenant.

" merci de ne pas considérer que ceux n'aiment pas ces films sont des abrutis irréfléchis, des moutons, des rageux, ou je ne sais quoi."

A aucun moment KEan ne traite quelqu'un d'abruti. Il fait juste référence à un comportement qu'on peut voir rien qu'ne lissant les posts sur Alien de ces derniers jours, car oui, certains sont assez rageurs : ce n'est pas un jugement sur la personne, c'est ce que l'on peut observer

Geoffrey Crété - Rédaction
23/05/2017 à 13:35

@...

Oh, ce n'est rien de plus que les neurones de la rédaction qui saturent parfois et nous font dire n'importe quoi. Parfois. De temps en temps. Souvent.

.....
23/05/2017 à 13:30

Faut arreter avec votre franglais immonde, El. Sequelle ??? Serieux, vous etes pas foutu de traduire correctement ce mot ? C est une blague :)))))))

Arnaud
23/05/2017 à 11:27

@Joe Staline
Je t'aime :'(

Arnaud
23/05/2017 à 11:24

Euh ... moi perso le scenar avec Jesus et tout me fait pas fantasmer :D

Bon apres Covenant ... on va dire "pas trop mal", surtout apres un Prometheus que j'ai detesté tant je l'ai trouvé incoherent et avec des personnages debiles.
Je suis assez d'accord avec Birdy, on est limite dans le slasher en fait (on a meme le coup du jumeau malefique), mais le film est suffisamment prenant, et extremement bien realisé avec une image magnifique pour etre interessant a voir. Le plus gros defaut que je lui trouve finalement c'est qu'il y a trop de poncifs (le jumeau malefique donc, surtout qu'on voit la fin arriver a 10km ... la fille qui prend sa douche avec le "tueur" qui traine partout, le groupe qui se divise sans arret en mini-groupes de 1, etc ...)
Bon y a une incoherence de taille pour moi ... jamais de la vie le vaisseau va changer sa mission de depart pour une planete trouvée par hasard grace a un accident (surtout avec 2000 colons a qui on ne demande meme pas leur avis)

Joe Staline
23/05/2017 à 08:10

Eh les jeunes, vous voulez voir les réflexions soit disant abordées dans Prometeus et Covenant, mais d'une manière réfléchie et intelligente, tout en restant dans la SF ? Tournez vous vers Star Trek Next Generation et surtour Deep Space Nine. Ces séries ont abordé toutes ces questions de front il y a plus de 20 ans à la télévision avec une vraie honnêteté intellectuelle. Pas avec des scénaristes aux fraises.

Plus

votre commentaire