Alien Covenant : Ridley Scott dévoile comment il voulait initialement débuter le film

Jacques-Henry Poucave | 16 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 16 mai 2017

Alien : Covenant est dans nos salles et approche à grands pas baveux des Etats-Unis. Ridley Scott profite de l’actuel marathon promotionnel pour révéler comment il comptait initialement débuter le film.

Evidemment, si vous n’avez pas encore vu la nouvelle aventure du Xénomorphe et voulez rester totalement vierge, attention, ce qui suit contient des GROS SPOILERS.

Tel que nous l’avons découvert en salles, Alien : Covenant, après une brève introduction nous rappelant la problématique fondamentale depuis Prometheus attachée au personnage de David, enchaînait avec un accident spatial à bord du Covenant, aux conséquences multiples.

 

Photo équipe du film Katherine Waterston, James Franco, Michael Fassbender

 L'équipage du Covenant, avec James Franco au centre

 

Tout d’abord, la mort du capitaine, qui choque l’équipage, amène un individu pas franchement compétent à prendre sa suite avant de mettre toute cette petite troupe dans un état de vulnérabilité organisationnel et émotionnel qui va la pousser à prendre une série de (très) mauvaises décisions. Sauf qu’initialement, Ridley Scott ne voulait pas entamer le récit de la sorte, comme il l’a expliqué à Yahoo Movies.

« J’ai fait une scène supplémentaire avec James Franco et Katherine Waterston dans un appartement, un appartement futuriste à New York. Et on voyait ce couple discuter du futur. Il lui disait « on construira cette cabane au bord du lac, à tel endroit », et on comprend qu’ils ont déjà décidé d’un emplacement, qu’ils vont s’y rendre. Et que ce voyage sera long et dangereux. Dangereux parce qui sait ce qui peut se passer pendant votre hibernation ? »

 

Photo Katherine Waterston

 

Mine de rien, cette séquence aurait pu être problématique à plus d’un égard. Non seulement elle aurait encore alourdit le discours et repoussé sa bascule dans l’horreur, mais elle aurait provoqué un bégaiement, l’information du projet de Daniels étant clairement établie dans la suite du script. Mais cela aurait pu également amoindrir l’impact de l’avarie qui ouvre le récit.

Plus embêtant, la saga Alien a toujours pris grand soin de ne pas ou peu montrer la Terre, réservant le berceau de l’humanité au hors champ (à l’exception d’un plan d’Alien, la résurrection ou d’une intro déréalisée dans Prometheus). Il eut peut-être été dommage de trancher avec cette tradition.

 

Ridley Scott

 

 

Tout savoir sur Alien : Covenant

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

jacamel
16/05/2017 à 22:18

"Galetas, "Mordhogor
La "scène coupée" n'est-elle pas la vidéo virale lancée à titre de promotion pour le film Prometheus, intitulée "TED 2023" où Peter Weyland (Guy Pearce, génial dans cette scène !) faisait son show ?
On peut la voir en VOST ici : http://www.dailymotion.com/video/xpxoi7_prometheus-peter-weyland-at-ted-2023-viral-talk-vost-hd_shortfilms.
Je l'avais en VF mais je ne la trouve plus.

galetas
16/05/2017 à 20:27

"Mordhogor"

AMHA, il faut bien différencier David et Walter,l'ancien et le nouveau modèle.
Dans la séquence pré-générique, c'est évidemment david qui converse avec Weyland et
cet événement se déroule avant "Prometheus". Sa réflexion ironique faite à son créateur
trahit sa personne.
Par-contre, je suis passé à côté de cette scène coupée.
j'espère t'avoir un peu aidé ou bien je me plante aussi...

Mordhogor
16/05/2017 à 18:44

Attention spoilers !!! Mais questions d'importance.

J'ai une remarque à faire, me torturant l'esprit. Le David montré dans cette pré-séquence (qui permet au passage de retrouver l'excellent Guy Pearce, qui était tout simplement gigantesque dans la scène coupée de Prometheus) est sensé être de la dernière génération (dans le combat final, il avoue à l'autre David que les derniers modèles ont eu des améliorations). Euh, alors comment se fait-il qu'il s'adresse à un Weyland certes vieilli par rapport à la scène coupée de Prometheus, mais que celui accompagnant le David rebelle de Prometheus (donc un des premiers modèles) était un vieillard à l'allure de momie au bord du trépas ? Quelqu'un a une idée ? Et je parle pas de la blessure à la flûte qui n'a laissé aucune trace, de même que le clou planté dans le menton... Bon, Ridley prend de l'âge,... ou alors j'ai pas tout compris... En tous cas, "l'héroïne" est tout simplement atroce à suivre. Quelle erreur de casting après Sigourney Weaver, Noomi Rapace et Wynona Rider... Je sais bien qu'elle n'est pas sensée être forgée dans l'acier des warriors, mais on a du mal à la voir faire autre chose que pleurnicher et on se dit que James Franco, la découvrant, a dû dire au réalisateur "faites moi cramer dans le caisson dès le début ou je divorce !"

sylvinception
16/05/2017 à 15:35

"Mine de rien, cette séquence aurait pu être problématique à plus d’un égard"

En fait c'est tout le film qui est "problématique".

votre commentaire