Le Roi Arthur est sans surprise un désastre en puissance au box-office dès sa sortie

Mise à jour : 24/09/2017 19:30 - Créé : 14 mai 2017 - Geoffrey Crété
Photo Charlie Hunnam
435 réactions

Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur, de Guy Ritchie, avec Charlie Hunnam et Jude Law, démarre très mal.

Ce Sherlock Holmes 3 semble de moins en moins improbable pour Guy Ritchie. Après la comédie Des agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E. en 2015, le réalisateur britannique va semble t-il subir un échec encore plus sévère avec Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur (lire notre critique ici), qui a démarré de manière catastrophique au box-office américain.

 

Photo King Arthu

Guy Ritchie et Charlie Hunnamn sur le tournage du Roi Arthur

 

Le blockbuster à 175 millions de dollars (auxquels il faut rajouter les frais marketing, à hauteur de la moitié du budget officiel) a ainsi encaissé 15,4 millions à sa sortie sur le territoire nord-américain, décrochant la troisième place derrière Les Gardiens de la galaxie Vol.2 (sorti la semaine précédente, il a largement passé la barre des 600 millions au box-office mondial) et la comédie Larguées, autre nouveauté avec Amy Schumer et Goldie Hawn (budget de 42 millions).

C'est loin du démarrage de Tarzan, autre tentative oubliable de la Warner de relancer une franchise avec une marque populaire, qui avait démarré avec une quarantaine de millions et terminé sa carrière aux alentours de 350 millions. Ce Roi Arthur aux allures de mannequin démarre même moins bien que Jack le chasseur de géants de Bryan Singer (27,2 millions) et Jupiter Ascending des Wachowski (18,3), et à peine devant Pan de Joe Wright (15,3), trois autres superproductions Warner restées comme de vilains échecs.

Le studio grince certainement des dents face à ce nouveau désastre annoncé, et doit s'interroger sur les esprits malades qui ont validé un budget aussi ridicule. A titre de comparaison, Wonder Woman est estimé à 100-120 millions.

 

Photo Charlie Hunnam

 

Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur devrait donc logiquement gagner une place parmi les flops de 2017, les premiers chiffres à l'international n'étant pas glorieux, et ne laissant pas présager un miracle sur le territoire chinois.

C'est le point final d'une production qui a connu quelques remous, la date de sortie ayant été reculée plusieurs fois - juillet 2016, puis février 2017, puis mars, puis mai, le titre ayant changé en cours de route. A ce stade-là, difficile d'imaginer que la superproduction avec Charlie Hunnam et Jude Law fasse mieux que Le Roi Arthur d'Antoine Fuqua, sorti en 2004, avec Clive Owen et Keira Knighley, qui a atteint les 203 millions de dollars de recettes (budget de 120 millions).

C'est un nouveau frein à la carrière très hollywoodienne de Guy Ritchie, qui a essuyé un petit échec avec Agents très spéciaux : avec un budget officiel de 75 millions de dollars et des envies évidentes de franchise, l'adaptation de la série des années 60 a à peine engrangé 110 millions dans le monde (et seulement 45 aux Etats-Unis). C'est sans surprise très loin des films Sherlock Holmes : les deux films ont cumulé entre 524 et 545 millions de dollars, pour des budgets compris entre 90 et 125 millions.

Mais puisque le réalisateur de Snatch et Rock'n Rolla est annoncé à la tête de l'adaptation d'Aladdin en film, dans le sillage des Cendrillon, La Belle et la bête et compagnie, il y a encore des raisons de trembler.

 

Photo Jude Law

"Je peux garder la couronne ?"

 

commentaires

Berrus 18/05/2017 à 23:42

@clarence bodicker : Bah vu la gueule du casting, ils ont bien fait de l'annuler le JLA de Miller. lol

Beerus 18/05/2017 à 23:39

Guy Ritchie a son style, le qualifier de tâcheron c'est un peu exagéré. Ridley Scott ça en est devenu un vu le massacre qu'il fait avec ses prequels de merde ( Prometheus et Convenant).

corleone 15/05/2017 à 13:00

Effectivement, Edge et Jango ont tout dit. Guy Ritchie devrait laisser le cinéma.

Prometheus 15/05/2017 à 12:03

Et bien tant mieux. A un moment, ça finit par se voir qu'on fait de la m e r d e. Sherlock Holmes était déjà une erreur, mais la hype était du côté de Robert Downey Jr à l'époque.
Franchement, ils sont gentils avec leur besoin de franchise mais ya déjà le magnifique Excalibur de John Boorman sur le marché donc là, clairement c'est même pas la peine d'essayer.

jango56700 15/05/2017 à 10:30

Comment les studios font ils confiance pour donner à Guy Ritchie plus de 100 millions de dollars pour faire un film ??
Il ne sait même pas filmer correctement un film, c'est mal fait, aucune qualité !!
En toute franchise quand j'ai vu la bonne annonce pour la première fois, je me suis tout de suite dit j'irai pas le voir celui la, et quand j'ai vu à la fin de la bande annonce que c'était Guy Ritchie, la ça confirmais mon choix !!

beavis 15/05/2017 à 09:39

Tout à fait d'accord avec EDGE.

Edge 15/05/2017 à 04:35

Le succès des Sherlock Holmes était essentiellement dû à la popularité de son acteur principal qui était au top à l'époque. La réalisation était déjà merdique. Filer un aussi gros budget ave carte blanche à un tâcheron comme Guy Ritchie, Warner a bien mérité de se manger ce bide.

stivostine 15/05/2017 à 03:23

C'est le premier bide d'une longue série aux vues de tous les blockbusters programmés d'ici septembre

Lax69 15/05/2017 à 01:03

Le prochain bide pour wb c'est jla de snyder

beavis 15/05/2017 à 00:45

Des la première bande annonce l échec était annoncé ... Perso je trouve ce réalisateur très sur estimé. Depuis la fin des harry Potter warner est dans le caca et cherche désespérément une nouvelle franchise cash machine mais à vraiment du mal à faire les bons choix

Plus

votre commentaire