Promis, le reboot d'Halloween nous fera tous flipper nos mères

Christophe Foltzer | 13 mai 2017
Christophe Foltzer | 13 mai 2017

Que vous le vouliez ou non, un nouvel Halloween est en route et ce sera un nouveau reboot de la franchise de Carpenter. Mais, bizarrement, on est plutôt confiants pour une fois.

L'annonce avait surprise il y a quelques mois, Danny McBride et David Gordon Green allaient s'occuper du reboot d'Halloween alors qu'on les connaissait quand même principalement pour les comédies bien débiles dont ils s'étaient rendus coupables par le passé, genre Pinapple Express. Pourtant, l'idée ne semblait pas plus idiote qu'une autre au point où nous en étions et comme en parallèle McBride serait à l'affiche d'Alien : Covenant on y voyait là un premier signe qu'il mettait un pied dans l'horreur.

 

Photo Michael Myers

 

Seulement, voilà plus de deux mois que nous n'avons plus aucune nouvelle du reboot, toujours prévu pour le 19 octobre 2018 et on aimerait quand même beaucoup savoir où ça en est cette histoire. Notre voeu a semble-t-il été exaucé puisque Danny McBride en a dit un peu plus au micro du podcast d'Empire Film en mettant notamment l'accent sur l'aspect horrifique qu'il souhaitait réinjecter dans la saga :

"Regardez ce qu'est devenue la franchise Halloween, il y a beaucoup de choses à améliorer. David et moi sommes des fans d'horreur et de grands fans de JohnCarpenter et de ce qu'il a fait avec le film original . Nous avons été déçus par les films suivants donc je pense que nous essayons de revenir à ce qui rendait le premier fim tellement bon. C'était très simple et atteignait un degré d'horreur qui ne risquait pas le ridicule sans pour autant transformer Michael Myers en créature surnaturelle qu'on ne peut pas tuer. Tout ça, ce n'est pas effrayant. Moi, je veux être terrorisé par quelque chose qui pourrait vraiment arriver.

Il est plus effrayant d'être regardé par quelqu'un caché dans l'ombre pendant que vous sortez vos poubelles que d'être poursuivi par quelqu'un qu'on ne peut pas tuer."

Un parti-pris effectivement plus proche de l'original que des suites, ce qu'avati déjà tenté de faire Rob Zombie avec son remake d'ailleurs bien qu'il cherchait avant tout à expliquer qui était Michael Myers, essayant d'atteindre un degré d'empathie vis-à-vis du personnage un peu embarrassant. Espérons que l'objectif de ce reboot ne soit pas similaire. 

 

Tout savoir sur Halloween, la nuit des masques

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

actar
13/05/2017 à 15:59

L'approche de Rob Zombie était franchement pas mal avec l'idée d'instaurer le désordre familial (traumatisme récurrent à chaque tueur en série dans la réalité) comme cause du déséquilibre mental de Mickael Myers. Carpenter jouait sur l'attente, ses longs travellings derrière les futures proies du psychopathe ont plus inventé un style qu'autre chose. Le problème c'est qu'à mon avis ,et derrière le culte voué au personnage (le masque et la musique y est pour bcp), c'est que Mickael Myers n'a jamais vraiment fait peur. Le défi sera donc de taille ; bon courage les gars

Bubu
13/05/2017 à 13:09

J ai très peur

Reallu
13/05/2017 à 12:10

lol dans les année 90-2000 meme un films d"horreur a petir budget fesait peur tout le monde , mais maintenant aucun films fait peur meme un gamin de 12 ans na plus peur des films d"horreur , au contraire sa fait meme rire . Moi jaime pas les film gore ,mais jaime les films dhorreur a suspense comme le film dont breath ou films apocalyptique réussi

votre commentaire