Cult of Chucky nous donnera l'impression d'avoir pris de bonnes grosses drogues

Christophe Foltzer | 12 mai 2017
Christophe Foltzer | 12 mai 2017

Aux chiottes Annabelle et toutes les poupées maléfiques qui essayent de nous faire flipper sans y arriver. Y en a qu'une qu'on aime, et c'est bien sûr Chucky. Et son dernier film a l'air d'être un énorme délire.

La saga Chucky propose quand même l'un des revirements les plus passionnants du cinéma fantastique moderne. Débutée comme une très sérieuse histoire d'horreur (un peu longuette il faut bien le reconnaitre), elle a totalement pété les plombs à l'occasion de son quatrième film quand elle a décidé qu'il était plus que temps de s'amuser.

 

Brad Dourif

 

Et à partir de là, le festival de n'importe quoi con et gore a commencé et on ne regrette pas une seule seconde ce changement brusque d'orientation. Certes les films sont loin d'être parfaits mais il y règne une telle folie et une telle liberté qu'on en redemande. Alors forcément, quand on nous annonce un nouveau volet, on trépigne sur place.

Cult of Chucky arrivera donc directement en vidéo en octobre prochain (uniquement aux USA pour le moment) et si le maitre des lieux, Don Mancini, nous a déjà prévenu qu'il s'agira de l'épisode le plus gore de toute la saga, voici qu'il s'est senti obligé de préciser au micro de CBC qu'il s'agira aussi du film le plus fou :

 

Photo Cult of Chucky

 

"Je l'ai écrit en pensant à de la neige. Nous avons tourné en extérieur pour une séquence et on s'est pris un blizzard. On a dû tout arrêter pour des raisons de sécurité. La lentille de notre zoom a gelé. Mais la neige était super, ça nous a vraiment donné un côté Shining.

Avec Cult of Chuckie, nous faisons un film d'hôpital psychiatrique. Il y aura des séquences de rêves et beaucoup de surréalisme. Ce sera Chucky sous drogues. Je ne comprends pas les gens qui choisissent d'utiliser la même approche pour faire la suite d'un film, alors qu'on a l'opportunité de subvertir toutes les attentes. Une bonne narration c'est réserver des surprises."

Oh que oui qu'on a hâte de le voir celui-là. Et on répète, la drogue c'est mal. Faut pas y toucher. Vraiment. Après ça donne des vies bizarres et ça fait des enfants mutants. Avec du poil là où il ne faut pas. 

 

Brad Dourif

Tout savoir sur Le Retour de Chucky

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire