Blade Runner 2049 : le nouveau trailer plonge Ryan Gosling et Harrison Ford dans un futur cauchemardesque

Jacques-Henry Poucave | 8 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 8 mai 2017

Avec Blade Runner 2049, Denis Villeneuve s'attaque à rien moins qu'un des plus importants films de science-fiction, chef d'oeuvre de Ridley Scott adapté du texte visionnaire de Philip K. Dick, dont les thèmes et l'esthétique visionnaire ont balisé des décennies de créations cinématographiques.

  

Photo Ryan Gosling

 

À l'occasion de sa première bande-annonce en bonne et due forme, cette séquelle tardive, qui nous arrive plus de 30 ans après son modèle, s'efforce aussi bien de donner des gages de fidélité que de proposer un nouveau souffle à une mythologie aussi dense que mystérieuse. Et avouons que pour le moment, le film parvient à nous proposer une succession d'images et de scènes particulièrement alléchantes (Roger Deakins à la photo), dans lesquelles on a bien du mal à distinguer une intrigue claire, ce qui nous rassure un peu.

 


 

Disons que de toute évidence, Ryan Gosling interprète un Blade Runner dans la lignée de celui joué jadis par Harrison Ford, et qu'une enquête pour le moins existentielle va l'amener à chercher l'ancien policier disparu. On suppose que cette quête aura comme toujours trait à la nature de l'existence et du libre-arbitre, dans un monde où la frontière entre humains et androïdes semble encore plus ténu que d'ordinaire.

Sans surprise, la mise en scène glaciale de Denis Villeneuve (Sicario, Premier contact, Enemy) trouve ici un terrain de jeu parfaitement adapté, et on constate que le cinéaste canadien paraît se glisser sans mal dans le canon esthétique et le tempo très particulier de Blade Runner - avec notamment les accords mémorables de Vangelis. Reste à savoir si le fait de se greffer à un univers pré-existant et très codifié lui permettra de proposer un scénario mieux tenu qu'à l'accoutumée, la structure narrative n'étant pas toujours son fort.

Verdict le 4 octobre pour Blade Runner 2049, avec aussi Jared Leto, Robin Wright, Ana de Armas, Sylvia Hoeks, Carla Juri, Mackenzie Davis et Dave Bautista.

 

photo Harrison Ford

 

Photo Ryan Gosling, Ana de Armas

 

Photo Ana de Armas, Ryan Gosling

  

Affiche Ryan Gosling

 

Affiche Harrison Ford

Tout savoir sur Blade Runner 2049

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

lemon
09/05/2017 à 13:10

j'ai hâte

actar
09/05/2017 à 10:54

Très beau mais pour moi il manquera toujours Vangelis...

RiffRaff
09/05/2017 à 10:40

Batista avec des lunettes,, c'est définitivement un film de science fiction

dermi
09/05/2017 à 10:25

Tres excitant

ben
09/05/2017 à 10:23

Le film de l année!!!!

Thibault
09/05/2017 à 07:47

Dans les grands tubes au début de la bande annonce, on voit un ingénieur de Prometheus, qui se passe pourtant en 2089...

Jeanne
09/05/2017 à 01:25

Petit détail débile, mais sur la banque où il retrouve Harrison Ford, il y a écrit en coréen "heng-oun", ce qui veut dire chance, et pas "eun-heng", ce qui veut dire banque... Je me demande si c'est fait exprès ou si c'est juste une coquille xD

Bofbof
09/05/2017 à 01:18

Ce a quoi aurait pu ressembler ghost in the shell.
Sinon sur la foi de cette bande annonce, j aurais cru plus a une esthétique sale et urbaine, que froide et géométrique. Ça ressemble un peu a la suite de arrival. Wait and see

Euh!
09/05/2017 à 00:52

Une belle mise en bouche après avoir été un peu sceptique sur le premier trailer!

NICK
08/05/2017 à 22:15

Mackenzie Davis !!!!!

Plus

votre commentaire