Stephen King dévoile enfin comment il a eu l'idée du terrible clown de Ça

Christophe Foltzer | 2 mai 2017 - MAJ : 06/09/2019 15:27
Christophe Foltzer | 2 mai 2017 - MAJ : 06/09/2019 15:27

Dans le monde du cinéma d'horreur, les vrais boogeymen se comptent sur les doigts d'une main. Vous avez Freddy, Michael Myers, Jason, certes, mais aucun n'arrive à nous déranger plus que Pennywise.

Parce que, contrairement à ses camarades, Pennywise en appelle à une peur bien réelle, celle des clowns. Elle a même un nom scientifique, la coulrophobie, c'est dire si ça ne déconne pas. Et, forcément, dès qu'on pense à un clown qui nous fait flipper, on pense au Ça de Stephen King. Bon, ok, à Ronald McDonald's aussi, mais on ne va pas en parler sinon ça nous flingue notre article.

 

Bill Skarsgard remake

 

Alors que le remake de Ça se profile pour le 20 septembre prochain et qu'il a l'air juste ultra-flippant, on s'est toujours demandé comment Stephen King avait bien pu avoir l'idée de créer un tel monstre qui a traumatisé plus d'une génération. Tandis que le film d'Andres Muschietti occupe le devant de la scène actuellement, une ancienne interview du Maïtre refait surface pour nous apporter la réponse. C'est donc en 2013 que le King avait expliqué au micro de la journaliste allemande Nicole Schröder comment Pennywise était né :

"J'étais dans le Colorado quand j'ai eu l'envie d'écrire un livre vraiment très long et qui réunirait tous les monstres. Bien que je ne me sois jamais considéré comme un auteur de romans d'horreur, le public m'imagine comme tel, alors je me suis dit : "Je vais réunir le plus de monstres que possible, je vais y mettre le vampire, le loup-garou et même la momie." Sauf que la momie ne m'a jamais vraiment effrayé parce que, si on est poursuivi par elle, on a juste à marcher pour lui échapper. Ce n'est pas un monstre très effrayant mais elle devait être incluse parce que c'était un monstre culte. Et puis je me suis dit : "Il doit bien exister une créature tellement dégueulasse, sale, vulgaire et terrifiante que vous ne voulez absolument pas voir et qui vous ferait hurler dès que vous l'apercevez." Je me suis alors demandé ce qui effrayait le plus les enfants et la réponse était les clowns.

 

Tim Curry Bill Skarsgaard

 

J'ai donc créé Pennywise. Puis la chaine ABC est arrivée et m'a annoncé son désir de produire une mini-série avec Tim Curry dans le rôle du clown. Je trouvais l'idée bizarre mais ça a fonctionné puisqu'il a terrorisé une génération entière de jeunes spectateurs et leur a donné une grosse peur des clowns. Mais il faut dire que les clowns sont déjà flippants à la base."

Sacré Stephen King ! Déjà que l'amicale des clowns en avait gros et voyait d'un très mauvais oeil la sortie du film qui nuirait probablement à leur image, voici que la résurgence de cet entretien risque encore plus d'enfoncer le clou. Mais comme il le dit si bien, il n'y a pas de fumée sans feu quoi, et il faudrait peut-être qu'ils se posent les bonnes questions à un moment donné. Parce que bon, se maquiller et s'habiller n'importe comment pour faire rire (?) les enfants, c'est pas super normal comme démarche...

 

remake

 

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Tauxieros
02/05/2017 à 16:38

Les clowns qui se plaignent de cela ne sont que des loosers sans talents copiant bêtement un modèle d'auguste vieux de plus de cent ans et déjà a l'époque proposé a des loosers pour l'endosser.

votre commentaire