Paul Verhoeven transformera Virginie Efira en nonne lesbienne dans Blessed Virgin

Jacques-Henry Poucave | 26 avril 2017
Jacques-Henry Poucave | 26 avril 2017

Le cultissime réalisateur de Robocop et Starship Troopers a secoué le cinéma hexagonal il y a quelques mois avec Elle. Il va recommencer, avec Virginie Efira.

Paul Verhoeven a beau avoir connu pas mal de revers au cours d’une carrière contrastée et provocatrice, le metteur en scène de Showgirls, de Total Recall ou encore La Chair et le Sang en a encore sous le coude. Les derniers réticents ou hypocrites ont trouvé avec Elle de quoi rallier la cause d’un immense cinéaste, qui aura fait de la vulgarité, du mensonge et du mal  les grandes interrogations de son cinéma.

Toujours partant pour déboulonner les idoles, le Hollandais Violent s’attaquera prochainement à une adaptation du roman Sœur Benedetta, entre sainte et lesbienne, de Judith C. Brown, laquelle s’est basée sur des archives florentines, retraçant le procès d’une religieuse extrêmement ambitieuse, qui sera finalement condamnée pour imposture, ainsi que l’entretien d’une liaison homosexuelle pas franchement dans l’air du temps.

 

virginie efira

 

Quand on sait que ce projet particulièrement excitant aura comme interprète principale Virginie Efira, on frise l’évanouissement. Actrice épatante, elle était un des joyeux cachés de Elle, où elle parvenait en une poignée de répliques à transformer son personnage de catho versaillaise endimanchée en grande perverse passive agressive.

Le film, intitulé Blessed Virgin, paraît déjà s’inscrire dans la lignée des œuvres les plus socialement engagées de son auteur, telles que Black Book, ou encore Soldier of Orange, autant de films où Verhoeven aura décrit la violence avec laquelle les institutions broient des individus en quête d’émancipation.

On en salive déjà.

 

Blessed Virgin

Tout savoir sur Paul Verhoeven

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

iouri
10/10/2017 à 01:12

the blessed virgin : Un must en préparation ? si le scénario est bon, les réalisateur et texte sont au top ... cela fera un bon film avec une "divine" Virginie sur le fil ténu qui sépare les ténèbres du royaume. Le tout sous la coupe d'un Verhoeven grandiose en quête de Graal. Le paradoxe qui fait naître la star de l'actrice, et la comédienne au ciel est-il au programme : sera-t-elle ultime et absolue, mystique et révélatrice ou restera-t-elle Virginie ? Le christ en croix est l'une des figures les plus troublantes, les plus flipantes et les plus hypnotiques de l'histoire de l'humanité. La vision d'une femme depuis le haut du haut de cette croix serait-il un vrai sommet ou un réel abîme bafoué ? Et celle de la féline féminité cloutée entre la chair et les châtiments : un zenith, un nadir, un tollé, une toile ? et Sa place dans cette oeuvre, dans cet enfer, dans le 7eme art ? En tout cas ... la biographie d'une none lesbienne passée martyre barrée dans les caves d'un couvent sous l'inquisition, plantée dans une blonde géniale et incendiaire tient du mix entre la théorie du complot religieux et les rêve les plus fous de DAF ... et me (nous) donne certainement bien plus de fantasmes que je pensais et fait couler bien des carabistouilles !

Zanta
27/04/2017 à 14:16

Elle a vraiment bien fait de changer d'agent, la mère Efira.
Après le déjà très chouette Victoria, tête d'affiche d'un Verhoeven. La classe.

Dirty Harry
27/04/2017 à 00:17

ça surfe un peu sur les "Borgia" et autres "Inquisitio" mais l'époque reste passionnante et le sujet peut être plus faussement scandaleux qu'on puisse y croire...c'est surtout l'histoire de l'échec de devenir une sainte et le mysticisme qu'elle a embrassé qui va se projeter sur sa relation charnelle...bref ce ne sera pas un sous genre de films de nonnes pour beauf. Et Paul aux commandes, tant qu'il lui reste du jus....

Flash
26/04/2017 à 21:21

hmmm !

Gregdevil666
26/04/2017 à 18:40

Pour-quoi pas... mais Elle m'a un peut déçu, même si il a de grosses qualité c'était trop long et trop abracadabrantesque.

LaTeub
26/04/2017 à 16:03

Carrément, l'affiche est superbe....

corleone
26/04/2017 à 15:39

Oui, on en salive déjà. Surtout avec cette affiche.

postman
26/04/2017 à 14:09

Me suis un peu ennuyé sur Elle, moé...

Paehon
26/04/2017 à 13:12

(J'aime bien l'affiche)

Euh!
26/04/2017 à 12:31

Pour moi Elle c'était vraiment une grosse blague! Ou du moins Isabelle H était vraiment une grosse blague!
J'ai jamais compris l'engouement autour du film et de son interprétation!
A part que Verhoeven est réalisé un film en francais soit.
Bref j'aime bien Virginie E si c'est elle au centre du projet avec Verhoeven au commande sa peut être pas mal.

Plus

votre commentaire