Décryptage du teaser de Star Wars - Les Derniers Jedi : un remake de L'Empire Contre-Attaque ?

Jacques-Henry Poucave | 14 avril 2017
Jacques-Henry Poucave | 14 avril 2017

Il est enfin là, le premier teaser des Derniers Jedi, le prochain épisode canonique de la saga Star Wars, sous l’égide de Disney. Mais que devine-t-on du film à l’aune de ces premières images ?

Après un Réveil de la Force que certains ont reçu comme un remake déguisé d’Un Nouvel Espoir, film inaugural de la fresque de George Lucas, on se demandait si le chapitre suivant se mettrait dans les pas de L’Empire Contre-Attaque… Et ce premier teaser peut en donner l’impression.

 

 

TE FORMER TU DEVRAS

Si Rey semblait acquérir la maîtrise de la Force à une vitesse phénoménale, on constate ici qu’elle aura bien droit à un apprentissage en bonne et due forme. D’ailleurs cet entraînement rappelle très fortement celui subi par Luke Skywalker auprès de Yoda. Maniement du sabre, travail de la Force…

Mais aussi une voix off, une grotte, qui ne sont pas sans évoquer l’hallucination vécue par Skywalker, au cours de laquelle il se voyait tuant un Dark Vador doté de son propre visage. De très fortes ressemblances, qui amèneront peut-être Rey à explorer son propre côté obscur.

 

teaser trailer

teaser trailer

teaser trailer

 

DES AT-AT TU DEZINGUERAS

Impossible, devant les impressionnantes images des vaisseaux rebelles fonçant sur des AT-AT, de ne pas penser à la bataille de Hoth, devenue légendaire et pourvoyeuse d’un des affrontements les plus cultes de la franchise.

Les fumées rouges ont peut-être remplacé les filins, mais à nouveau, l’image marque et fait remonter à la surface nombre de souvenirs.

 

teaser trailer

teaser trailer

 

CHER TU PRENDRAS

Du côté des Rebelles, ça ne va pas très bien. Entre un Finn inconscient, dont la position évoque forcément Han Solo à la fin de L’Empire et un Oscar Isaac au milieu d’un hangar bombardé, une fois encore, chacun de ces passages charrie une grande vague de nostalgie.

 

teaser trailer

teaser trailer

 

TON MENTOR TU PERDRAS

En voyant Luke Skywalker agenouillé devant un palais en flammes, alors que se profile face à lui les troupes de Snoke, on se dit qu’à la manière d’Obi Wan, ou de Yoda, le maître n’assistera peut-être pas au triomphe de sa protégée.

 

teaser trailer

 

DES SURPRISES ON TE RESERVERA

Plusieurs éléments intriguent néanmoins et détonnent. Le masque brisé de Kylo Ren indique-t-il que le jeune Sith va dévier du côté Obscur ? A moins qu’il ne s’assume suffisamment et n’ait trouvé en lui suffisamment de puissance pour ne plus avoir à se retrancher derrière un mimétisme puéril et l’adoration de la figure de Dark Vador.

 

teaser trailer

teaser trailer

teaser trailer

 

Quant à la dernière phrase prononcée par Luke, qui peut se traduire par « Il est temps pour les Jedi de disparaître », elle peut indiquer soit un état d’esprit particulièrement désespéré chez le Maître, soit une orientation thématique et scénaristique nouvelle dans une saga dont on espère que Disney la laissera se renouveler.

Enfin, si une grosse bataille spatiale n’est pas à proprement parler une nouveauté (surtout depuis le merveilleux climax de Rogue One), c’est un programme qui tranche avec l’ascétisme et la dramaturgie de L’Empire contre Attaque.

Verdict en décembre !

 

teaser trailer

Affiche

 

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Fumeurvert
17/04/2017 à 00:09

"Les fumées rouges"?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?! Ça s'appelle pas de la poussière!

Baneath88
15/04/2017 à 14:35

Je pense que Rian Johnson est suffisamment malin pour éviter la copie de L'Empire Contre-Attaque. Bien sûr, certains éléments les rapprocheront (formation de Rey, découverte de Luke et de ses capacités), mais je vois mal le metteur en scène se caler sur la même ligne que son prédécesseur.

Raijin
15/04/2017 à 12:03

Ou alors, la séquence du palais en flamme est juste un douloureux souvenir de Luke racontant le moment ou Ben à basculé du côté obscur et réduit en cendres son académie Jedi et tout ceux qui s'y trouvaient... Je vois mal un perso aussi emblématique se faire tuer par une simple poignée de troopers.

Momoth
14/04/2017 à 23:38

Misère... Déçu autant par cette BA que ce pauvre visuel... Qu'il est loin le temps où je bavais sur la BA de l'attaque des clones...

Copeau
14/04/2017 à 21:10

Remake déguisé ou non, machine à fric ou non, gros navet ou non...dans tous les cas, j'ai fais trois gouttes de pipi dans ma culotte...l'excitation...

Dios
14/04/2017 à 20:31

Avec des films comme The Amazing Spider-Man, c'est normal et même sain qu'on s'interroger sur le sujet. Surtout depuis qu'on a du blockbuster qui se "sérialise" de manière folle, dans des proportions inédites.
Et à mes yeux il y a une grande différence entre rejouer des motifs profonds (Joseph Campbell et compagnie), et du "remake déguisé". Entre la forme et le fond, entre l'histoire et l'intrigue, les thématiques et ce qui est montré/dit à l'écran. D'où l'intérêt de ces questionnements pour moi. Et étant donné que plein de gens aiment SW7 ou The Amazing Spider-Man ou les films de boxe (on voit ces critiques pour tous les films de genre hyper-codés, même si au niveau du blockbuster comme SW, bien évidemment ça fait plus discuter, c'est logique, proportionnellement) tout en reconnaissant les ponts et scènes qui fonctionnent en miroir, ce n'est pas systématiquement un motif de mépris ou détestation du film au final.

drocmerej
14/04/2017 à 20:24

L'idée de "remake" ou "remake déguisé" est une véritable obsession. Et n'est envisagée que de manière négative. L'histoire du cinéma n'est faite que de remakes, de personnages récurrents, de réinterprétation de mythes etc. Il suffit de penser aux films de Kurosawa (dont Lucas s'est notamment inspiré) dans lesquels joue Mifune, qui y interprète plus ou moins toujours le même personnage de ronin ou de samouraî un peu bougon.
L'épisode de la formation me semble par exemple inévitable. Elle l'est souvent aussi dans les films de boxe. Pour autant on ne fait pas le même procès à ces films.

Joe
14/04/2017 à 20:21

Non, il dit bien que les jedi doivent disparaître, c'est la traduction fr qui est mauvaise

The White Knight
14/04/2017 à 20:02

Vous êtes bien sûr que c'est Luke qui prononcé la dernière phrase "its time for the Jedi to end" ? Parce que la voix est chelou... Ce serait pas un montage pour nous bluffer ?

Sylvain3398
14/04/2017 à 19:57

Luke ne dit pas que les Jedi doit disparaître, mais il dit que les Jedi doivent en finir.

votre commentaire