Stephen King répond aux clowns en colère contre le remake de Ça

Christophe Foltzer | 12 avril 2017
Christophe Foltzer | 12 avril 2017

A un moment, il faut bien dire les choses comme elles sont, nous vivons dans un monde de pleureuses. Dès qu'un truc arrive, il y a toujours quelqu'un pour gueuler et dire que ça va pas, que c'est la mort de l'humanité et bou-ouh c'est dégueulasse. C'est nos ancêtres bûcherons qui doivent bien se marrer.

Dernier exemple en date, le remake de Ça. Alors que tout le monde a enfin découvert la bande-annonce du film ultra attendu d'Andres Muschietti la semaine dernière, voilà que les clowns américains se sont sentis offensés et ne se sont pas gênés pour le dire, accusant notamment le film de participer à la mort programmée de la profession et surfant sur la vague populaire qu'un clown, au fond, c'est nul et ça fait peur.

 

Photo Trailer big

 

Nous, on dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu et qu'au lieu de se plaindre, nos clowns tristes feraient mieux de se creuser le ciboulot pour redevenir drôles et arrêter de faire peur aux enfants. En attendant, la plainte est évidemment remontée aux oreilles de Stephen King, l'auteur du roman original, qui n'a pas pu s'empêcher de leur répondre en tentant de remettre les pendules à l'heure, sur son compte Twitter :

"Les clowns sont en colère contre moi. Désolé, la plupart sont géniaux. MAIS... les enfants ont toujours eu peur des clowns. Ne tuez donc pas le messager."

 

trailer 1 Grippe-Sou Pennywise

 

Et c'est vrai qu'il n'y a rien de plus inquiétant qu'un clown, personnage "comique" qui n'a pas attendu Pennywise pour avoir une sale réputation, puisqu'on rappelle la terreur bien réelle que suscitait John Wayne Gacy, alias le "clown tueur" dans les années 70 et chez qui on avait retrouvé pas moins de 26 cadavres ligotés. On pourrait aussi parler des bandes de clowns violents qui sévissaient aux Etats-Unis il y a quelques années, en plus on en a un bien de chez nous depuis quelques jours (et armé d'une tronçonneuse, véridique).

Alors, ils sont bien gentils les clowns, mais ils feraient mieux de s'occuper de leur image dans le monde de la réalité véritable et se poser des questions sur le pourquoi du comment ils sont tellement flippants, plutôt que de s'attaquer à un film qu'on attend tous pour le 20 septembre prochain et se faire un joli coup de pub gratos au passage. Non mais !

 

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ha
11/05/2017 à 19:19

Vraiment on peut pas dire un film flippant j en ai rencontrer un avec une tronçonneuse va fait flipper

jojo
13/04/2017 à 18:26

ok, pour une nouvelle sortie, mais la comme la plupart des film on le met en HD on change les acteur, on garde la même salade et on change la sauce, y a plus innovation Bizarrement A sa première sortie personne n'avais gueuler

Moustiqu3
13/04/2017 à 18:09

En conclusion, un clown, c'est drôle. Les clowns gueulent pensant que les gens croiront que les Clowns ne sont pas drôle?
Et donc c'est drôle ça ?

kolby
12/04/2017 à 13:14

Je ne pourrai plus dormir sur mon lit et faire un rêve en sachant je serai emmener a rencontrer Freddy

Lord Sinclair
12/04/2017 à 11:37

Comme quoi les clowns n'ont pas d'humour...

Rorov94
12/04/2017 à 11:13

Les parkings en sous-sol depuis l'armée des morts!
Ou les vieilles depuis psychose et tatie Danielle..

BZH
12/04/2017 à 10:44

On ne va pas critiqué à chaque fois, le cinéma est fait pour nous donner des émotions et des sensations dont la peur en fait partie. Si vous n'êtes pas content n'y aller pas et arrêter de faire vos pleureuses.

Scroggy
12/04/2017 à 10:04

Oui et moi je vais me plaindre à Spielberg de ma squalophobie, c'est vrai j'peux plus mettre en pied dans l'eau sans penser aux requins... Bandes de rigolos !

votre commentaire