Le nouveau trailer de Baby Driver est absolument irrésistible

Sophie Sthul | 11 avril 2017
Sophie Sthul | 11 avril 2017

Ce n’est pas une suite, pas un remake, ni même un film de super-héros, et pourtant c’est l’une des productions les plus attendues de l’année. Baby Driver revient avec une nouvelle bande-annonce irrésistible.

 


 

De Shaun of the Dead à Scott Pilgrim, Edgar Wright a composé une carrière aux airs de quasi-sans-faute et d’une créativité ébouriffante, seulement contrarié par son éviction d’Ant-Man, un des rares projets excitants de Marvel, qui laissa finalement Peyton Reed y poser ses grosses patounes.

Pour autant, le metteur en scène ne s’est pas laissé aller et nous revient avec ce qu’on pourrait qualifier de version super-pop et électrique de Drive, dans laquelle un jeune chauffeur spécialisé dans les braquages à l’ancienne tente de mener de front une romance naissance et un dernier coup complexe.

 

trailer 2

 

Après un premier trailer alléchant, Edgar Wright nous revient donc avec un bref trailer dont le montage et le sens du rythme impressionnent. Magnétique, le film dégage déjà une très belle énergie au gré de cascades dénuées d’effets numériques qui ont dû offrir quelques frissons au casting.

Pour voir qui de Lily Jones, Ansel Egort, Jon Bernthal, Jamie Foxx, Kevin Spacey ou Jon Hamm survit à cette folle course poursuite, il vous faudra tenir bon jusqu’au 23 août prochain.

 

Photo Ansel Elgort

Photo Affiche

 

 

 

Tout savoir sur Baby Driver

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
11/04/2017 à 21:00

@Y Boy

Et on ne dira pas le contraire

http://www.ecranlarge.com/films/dossier/970428-le-mal-aime-scott-pilgrim

Y Boy
11/04/2017 à 20:54

Moi je compte 4 films cultes. Scott Pilgrim vs. The World colle une tannée à la plupart des adaptations de comics existantes.

abibak
11/04/2017 à 20:00

vive la trilogie cornetto....

Simon Riaux - Rédaction
11/04/2017 à 19:37

S'il n'y avait pas une ambiance de folie, un casting de malade, une photo canon, un montage malin, des plans de tarés et une énergie démente, ouais, on n'en n'aurait pas causé.

Et puis bon, l'argument du "Y aurait pas le nom du type qui a déjà réalisé 3 films cultes sur 4", c'est un chouia faiblard non ?

Roman
11/04/2017 à 18:32

Ca ressemble au trailer de n.importe quel film de Braquage POP CORN. Si y avait pas ecrit EDGAR WRIGHT dessus vous en auriez pas fait tout un velo...

votre commentaire