Le Redoutable : premier teaser Godardien pour le nouveau film de Michel Hazanavicius

Alexandre Janowiak | 29 mars 2017
Alexandre Janowiak | 29 mars 2017

Le Redoutable est un des favoris sur la liste des bookmakers pour ouvrir le 70e Festival de Cannes en mai prochain.

Après The Artist, dont l’épopée et la consécration américaine avait débuté sur la Croisette, et The Search que la critique avait, à l’inverse, assassiné à Cannes, Michel Hazanavicius revient cette année avec Le Redoutable.

Le réalisateur d’OSS 117 s'attarde ici sur l’histoire d’amour entre Jean-Luc Godard et Anne Wiazemsky lors du tournage de La Chinoise en 1967. Il raconte également l'impact profond des manifestations de mai 68 sur la vie du cinéaste de la Nouvelle-Vague.

 

 

Dans ce premier teaser, on découvre Louis Garrel dans la peau de Jean-Luc Godard métamorphosé physiquement mais aussi dans son intonation. Des petites répliques cinglantes sur le métier d’acteur assez savoureuses. Cette vidéo a été postée par Michel Hazanavicius lui-même à l'occasion de son anniversaire mais elle tombe surtout le jour où l’affiche officielle du 70e Festival de Cannes est divulguée. Hasard du calendrier ou véritable indice, on vous laissera juge.

Au casting du Redoutable, on retrouvera également les jolies Stacy Martin et Bérénice Bejo. Aucune date de sortie n’a encore été annoncée, en revanche l’édition cannoise 2017 commencera le 17 mai prochain.

 

Affiche 70e Festival de Cannes

Tout savoir sur Le Redoutable

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

.
09/04/2017 à 18:15

Jean-Luc Godard travail sur un nouveau film "images et paroles"

Ded
30/03/2017 à 11:47

Beau travail ! Il arrive a être aussi antipathique que son modèle.
Pensant au Belmondo/Poiccard de "A bout de souffle" qui s'est pris une balle dans le dos et titube par les rues, les fesses serrées, au cours d'un travelling aussi surréaliste que long, je m'interroge. Qui, de celui qui a demandé une action rendant la scène aussi grottesque ou de celui qui l'exécute parce que c'est son "travail", est le plus con des deux ? Et inclut-il Anna Karina au troupeau ?
Accessoirement, Melville, bien que n'étant pas acteur n'était sans doute pas le premier con venu. Il disait qu'un homme qui prend une balle dans le dos ne court pas mais est projeté en arrière et... tombe (voir Delon dans "Le cercle rouge").
Godard adulé ou détesté ! Co-participant de la "nouvelle vague" (mais balayant certains artistes d'avant-guerre, comme Carné et Gabin, en oubliant un peu vite qu'ils étaient déjà la nouvelle vague !) et du cinéma "moderne", soit... Mais pour aimer un cinéma, faut-il pour autant supporter un grand penseur suffisant, onaniste cérébral, dont le mépris pour tout ce qui ne gravite pas dans la sphère de ses pensées n'a d'égal qu'un nombrilisme "parisien" porté comme un étendard ?...

stivostine
30/03/2017 à 02:16

au secours.........claudia photoshopée

Dirty Harry
29/03/2017 à 22:33

Déjà fan....Godard est le troll ultime du cinéma français, et j'adore l'idée d'un biopic de son vivant : c'est méta, c'est mégalo, c'est....godardien.

Satan Lateube
29/03/2017 à 21:10

Bon j'avoue j'ai ri.

votre commentaire