Ghost in the Shell : l'actrice raconte son implication dans le film

Alexis Vielle | 28 mars 2017
Alexis Vielle | 28 mars 2017

Pour les retardataires, l'actrice incarnera l'heroine de l'un des monuments de la littérature nippone. Elle revient sur son investissement dans le rôle, une préparation aussi bien physique que psychologique. 

Lors d'une interview avec nos confrères de Collider, Scarlett Johansson explique que le scénario est passé "de bureaux en bureaux avant d'arriver sur celui du grand Steven Spielberg et qu'il a subit moult réécriture avant le script final". La star confie notamment ses premiers doutes sur l'adaptation du film qui après avoir vu la version animée s'est dit que "cela sera très compliqué d'adapter l'oeuvre sur grand écran". 

 

Photo Scarlett Johansson

 

Elle ajoute aussi avoir beaucoup travaillé l'aspect psychologique du personnage, d'en avoir longuement discuté avec le réalisateur Rupert Sanders, afin de s'immerger au maximum dans la peau du cyborg. 

L'américaine revient aussi sur les scènes qui l'ont marqué, notamment celle de la gunfight aquatique, un moment qui selon elle devrait couper le souffle des spectateurs de part sa mise en scène hors-du-commun. 

On retrouvera l'ex muse de Woody Allen aux côtés du trop rare Michael Pitt et de la superstar japonaise Takeshi Kitano.

Ghost in the Shell sort demain, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire ! 

 

Tout savoir sur Ghost in the Shell

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
29/03/2017 à 16:21

Après avoir vu le film, j'en ajoute encore une couche sur ma remarque précédente. Le fait que Le Major soit s'une ethnie différente ajoute une autre dimension encore au film, elle est en quête de son identité et son corps est la distancie de celle qu'elle était "avant", Ce sentiment est particulièrement fort lorsqu'elle rencontre sa mère, si l'actrice avait des traits asiatiques, il n'y aurait pas eu le même effets de non-appartenance à la race humaine,le sujet en est renforcé !

MystereK
29/03/2017 à 09:15

On s'en fiche de l'ethnicité d'un personnage, surtout lorsque cette ethnicité n'a rien d'un moteur dans l'histoire. Le Major pourrait tout aussi bien être Noir, Amérindien, cela ne change absolument rien au message du film qui rappelons le parce justement de ce qu'est la différence entre une machine (donc un assemblage d'élotrnique et autre matériaux artificiels) et l'humain (pas une ethnie particulière)

Zasadun
28/03/2017 à 21:31

Raiden : le major à peut être un nom asiatique, mais pas l'apparence, que ce soit dans le manga ou dans l'anime. Et si ça ne te suffit pas, je te renvoie aux mots dires même du créateur sur le sujet.
Ne pas apprécier le choix de l'actrice, C'est une chose, mais se plaindre de son ethnicité, C'est vraiment ne pas avoir prêté attention aux bons détails sur les oeuvres de base.

DOUDOU
28/03/2017 à 17:12

Scarjo prend très bien la lumière mais elle n'est pas une grande actrice !!!!!!!!

Raiden
28/03/2017 à 16:21

Marre du white washing hollywoodien, le major c'est une asiatique et point !!
Donc ce sera sans moi et il va faire un flop de toute façon...

votre commentaire