James Gunn est un peu agacé par les spéculations autour des Gardiens de la Galaxie

Jacques-Henry Poucave | 28 mars 2017
Jacques-Henry Poucave | 28 mars 2017

James Gunn a beau être toujours partant pour communiquer autour de son travail, l’excitation autour des Gardiens de la Galaxie l’agace un chouia.

C’est qu’à quelques semaines à peine de la sortie du blockbuster signé Disney, tout le monde spécule déjà sur le devenir de la franchise au sein de l’univers Marvel, les uns se demandant si le metteur en scène qui aura réussi à imposer cette fabuleuse galerie de personnages rempilera pour un troisième épisode.

 

Photo Chris Pratt

 

Et ce type de questionnements n’est pas du goût de James Gunn, qui revendique justement avec Les Gardiens de la Galaxie 2 d’avoir mis en image un récit cherchant à exorciser cette fuite en avant spéculative. C’est ce qu’il a expliqué dans les colonnes de Fandango.

« Les gens sont déjà obsédés par le troisième alors qu’ils n’ont même pas vu le deuxième ! Qu’est-ce qui se passera s’ils le détestent ? Ils s’en désintéresseront. C’est toujours une question d’anticipation, et jamais on ne se penche sur ce qui se passe dans le présent. S’il y a bien quelque chose dont traite Les Gardiens de la Galaxie 2, c’est bien ça et je crois que c’est dans cet esprit que j’ai bossé sur le film.

 

Photo Pom Klementieff

 

Il ne s’agit pas de se demander comment on pourrait bien faire quelque chose de réussi un de ces jours, mais bien d’accomplir quelque chose de formidable aujourd’hui. Comment faire pour réaliser aujourd’hui une œuvre excellente, qui affectera la vie des gens pour le meilleur. C’est de ça que traite Les Gardiens de la Galaxie 2. »

Pour le coup, il ne fait nul doute que dès que le métrage sera sur nos écrans, le 26 avril 2017, tout le monde se focalisera sur son contenu et sur les performances du casting, emmené notamment par Zoe Saldana, Kurt Russell et Chris Pratt.

 

Photo

Tout savoir sur Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Hasgarn
29/03/2017 à 10:31

@ Thomas :

C'est à dire que tu reproches à Gunn de faire un film autonome qui n'est pas une bande annonce pour le suivant ? Tu lui reproches de défendre la qualité de son film par lui même plutôt que dans un univers ?

Je pige pas, c'est pourtant le truc que 95% des films Marvel se sont vu reprocher : n'être que des bandes annonces pour la suite.

Thomas
29/03/2017 à 00:04

Et ouais mon pote, t'as signé pour réaliser un film d'un univers étendu (ou la singularité d'un film on s'en balance) et ben t'assumes maintenant.

votre commentaire