Le nouveau projet de J.J. Abrams, Overlord, pourrait être le quatrième volet de la saga Cloverfield

Christophe Foltzer | 22 mars 2017
Christophe Foltzer | 22 mars 2017

S'il y a bien une saga qui se la joue univers étendu en mode super malin, c'est Cloverfield. On se rappelle encore notre surprise en apprenant l'existence de 10 Cloverfield Lane l'an passé, tourné dans le plus grand secret. Et la suite arrive.

Enfin, quand on dit suite, il ne faut pas vraiment prendre cette appellation au pied de la lettre puisque la saga Cloverfield est peut-être la seule franchise du moment à comprendre vraiment ce qu'est un univers étendu. A savoir que les différents films ne se suivent pas entre eux, qu'ils n'utilisent pas les mêmes personnages ni les mêmes histoires mais qu'ils sont connectés par un certain nombre d'éléments récurrents qui nous racontent une grande histoire, dont nous ne saurons les tenants et les aboutissants que bien plus tard.

 

 

On a déjà parlé de God Particle, le mystérieux troisième volet qui se déroulerait dans le futur, dans l'espace et dans une dimension parallèle, mais comme le film a été repoussé de 8 mois, il faudra au minimum attendre fin octobre pour le découvrir. Ce qui n'empêche cependant pas J.J. Abrams de continuer à explorer ce monde alors que la nouvelle production de sa société Bad Robot, Overlord semble toute désignée pour être en réalité le quatrième volet de la saga.

Réalisé par Julius Avery, Overlord connaitra encore un sacré changement de décor et d'époque puisqu'il se situera en pleine Seconde Guerre Mondiale, comme le révèle le synopsis :

 

Photo John Gallagher Jr., Mary Elizabeth Winstead, John Goodman

 

"A l'aube du Débarquement, un groupe de militaires américains est largué derrière les lignes ennemies, chargé d'une mission cruciale pour que l'invasion réussisse, mais à mesure qu'ils s'approchent de leur objectif, ils comprennent progressivement que leur mission concerne plus qu'un simple village occupé par les Nazis. Ils se retrouvent à combattre des forces surnaturelles, résultats en partie des expériences de l'ennemi."

Un postulat on ne peut plus classique et déjà vu des milliards de fois mais qui, dans le contexte de Cloverfield pourrait trouver un regain d'intérêt inattendu. Ce qui permet de rattacher le film à la saga, c'est bien évidemment la temporalité, puisque son action se déroule en 1944, soit un an avant la création de la société de forage japonaise Tagruato, dont l'une des filiales, Bold Futura, employait Howard Stambler, l'un des personnages principaux de 10 Cloverfield Lane.

Evidemment, il ne s'agit là que d'une théorie qui exige confirmation de la production mais avouons que dès qu'il s'agit de Cloverfield on s'attend à ce que ce soit tarabiscoté et donc J.J. pourrait tout à fait être capable de jouer sur ce terrain-là. En tout cas, nous on trouverait ça cool.

 

Photo Mary Elizabeth Winstead

 

 

Tout savoir sur Cloverfield

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mad
22/03/2017 à 15:14

Overlord a été annoncé comme étant un film avec des zombies nazis non ? À moins que l'infection soit causée par un parasite extraterrestre je ne pense pas vraiment que ce soit lié à Cloverfield.

votre commentaire