Power Rangers : "prévisible", "punchy", les premières critiques du reboot sont tombées

Alexandre Janowiak | 21 mars 2017
Alexandre Janowiak | 21 mars 2017

Vingt ans après Power Rangers Turbo, le film, l'équipe de super-héros revient dans la peau de cinq adolescents.

Le reboot des Power Rangers arrive dans deux semaine sur nos écrans. Aux Etats-Unis, la presse a déjà eu la possibilité de voir le nouveau long-métrage réalisé par Dean Israelite (Projet Almanac). Le moins que l'on puisse dire c'est que l'ensemble est plus que mitigé. Entre ceux qui essayent de ne retenir que le pas mauvais et ceux qui n'ont rien vu de bons, Power Rangers peut d'ores-et-déjà se préparer à une semi-catastrophe du point de vue des médias.

 

Photo

 

The Wrap

« Power Rangers est une histoire à dormir debout mais pour une histoire à dormir debout, c’est bien meilleur que ce à quoi vous pouvez vous attendre. Le film a assez de punch pour faire oublier les clichés de l’histoire originale, le on-va-sauver-le-monde ultra-prévisible, et le placement de produit omniprésent. »

 

The Hollywood Reporter

« En se basant sur son expérience avec la science-fiction-teenage Projet Almanac, Dean Israelite orchestre un ensemble de personnages, de scènes d’actions et de ressources techniques beaucoup plus complexes pour un résultat global qui maintient l’intensité dramatique même si elle frôle parfois l’excès. »

 

Photo Elizabeth Banks

 

USA Today

« La dernière demi-heure est remplie d’effets visuels à deux balles, avec des monstres de séries B et Elizabeth Banks – de loin l’aspect le plus agréable – surjoue du mieux qu’elle peut. »

 

Indiewire

« Pour sa pertinence inattendue, Power Rangers semble perdu dans le temps. Il existe clairement un public pour ce film, mais le film n’a aucune idée de qui pourrait être son public. »

 

Photo Ludi Lin, Dacre Montgomery, Naomi Scott, RJ Cyler

 

Screen International

« Une séance de thérapie pour ados déguisée en film de super-héros, Power Rangers est extrêmement prévisible en recyclant une multitude de blockbusters et en y ajoutant ses adolescents à l’intérieur. »

 

Pas de quoi nous donner très envie de se ruer dans les salles. Heureusement, on ne doute pas un instant que le film saura attirer une ribambelle de nostalgiques, excités comme des puces à l'idée de revoir cette équipe de super-héros et les zords ultra-modernes. Verdict en France le 5 avril prochain et notre critique dans quelques jours.

 

 

Photo Power Rangers Affiche Zords

 

Tout savoir sur Power Rangers

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Idriss
22/03/2017 à 15:42

L'affiche fait pense à 'Avengers: l'ère de l'étron' ...
J'espère au moins qu'on y verra un 'laser beam'.

Goldar
21/03/2017 à 21:09

Moi je veux un film Pat Labor!!!!!!!

Dutch Schaefer
21/03/2017 à 20:46

On est bien d'accord que dès le départ il ne faut pas s'attendre au chef d'oeuvre du siècle!
Rien que la BA laisse comprendre qu'on cible un public d'ados et autres nostalgiques de cette époque!
Mais après tout, pourquoi pas! Il en faut pour tout les goûts....

Bon perso, je passe mon tour sans aucune hésitation! ;-)

Grohbeu
21/03/2017 à 20:33

M'en fout j' irais le voir

kiki
21/03/2017 à 20:19

Perso je sens que ce film va être énorme et puis rien que ce casting diversifiée sa fait plaisir aujourd'hui a Hollywood.

pseudo
21/03/2017 à 19:54

et GOLDORAK !!

abibak
21/03/2017 à 18:12

A quand le film Bioman ?

votre commentaire