Wonder Woman ne sera pas une Origin Story comme les autres

Christophe Foltzer | 14 mars 2017
Christophe Foltzer | 14 mars 2017

Youpi, on recommence à parler de Wonder Woman et c'est bien normal puisque le film arrive quand même dans moins de trois mois. Serait peut-être temps d'ailleurs. Et en plus, c'est pour nous dire qu'on risque d'être surpris. Et ça, on aime.

La dernière bande-annonce de Wonder Woman diffusée ce week-end claquait et, à une ou deux vannes pourries près, elle n'a fait que confirmer tout le potentiel du film, qui pourrait enfin signifier la sortie du tunnel du tandem DC/Warner. En tout cas, c'est tout ce qu'on leur souhaite. Même si on a quand même la sale impression que le film ressemble pas mal à First Avenger

Ce doit être à cause de son statut d'Origin Story probablement, ou alors parce que, comme lui, il utilise une guerre mondiale en toile de fond, ou encore peut-être parce qu'elle porte un bouclier dans le dos. Allez savoir. Il n'empêche que depuis quelques années, des Origin Stories, on en a bouffé par paquets de douze et on commence quelque peu à en avoir marre même si l'on comprend que l'on soit obligé d'en passer par là pour installer les personnages dans le coeur des gens. Après, ce n'est pas une raison pour faire toujours la même chose.

 

Photo Gal Gadot

Ceci n'est pas Captain America.

 

Il semblerait que l'équipe de Wonder Woman en soit très consciente, puisque le producteur Charles Roven vient d'expliquer au micro de Comicbook.com que son Origin Story ne sera pas comme les autres :

"Nous espérons sincèrement que lorsque vous verrez notre film, vous ne direz pas que cela suit la formule de l'Origin Story : acquérir des pouvoirs et combattre des méchants. Parce que je pense que si ces personnages sont restés aussi populaires avec le temps, c'est bien parce qu'ils sont plus profonds et inspirants que cela.

 

bande-annonce comic-conRien à voir, on vous dit.

 

Nous répondons à la question de savoir comment elle est devenue celle que l'on connait et pourquoi. C'est une vraie quête, bien plus profonde que de voir simplement comment elle a acquis des capacités que les autres n'ont pas. On y parle avant tout d'aider l'Humanité et de devenir un  symbole pour toutes ces choses que l'on peut accomplir sans une guerre."

Bref, plus que d'un film de super-héros, il faut donc s'attendre à un vrai plaidoyer pour la paix entre les hommes, avec quand même une bonne guerre au milieu, faut pas déconner. Si les intentions sont louables, on ne voit pas trop en quoi cela nous change de d'habitude par contre. Mais peut-être que les nouveautés seront dans les détails.

Réponse donc le 7 juin prochain.

 

Tout savoir sur Wonder Woman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

réel
14/03/2017 à 20:44

c'est triste de voir que le meilleur acteur de ce film est chris pine qui est loin d'être une valeur sure

votre commentaire