James Cameron rend un vibrant hommage au regretté Bill Paxton

Jacques-Henry Poucave | 27 février 2017
Jacques-Henry Poucave | 27 février 2017

S’il y a bien un artiste qui fut proche du regretté Bill Paxton, c’est bien James Cameron, qui le fit régulièrement tourner, et qui lui adresse aujourd’hui un hommage vibrant.

Compagnons d’armes dès leurs débuts sur les productions Corman, les deux homme ne se sont plus lâchés et ont entamé une fructueuse collaboration. C’est sur cette relation que revient le metteur en scène dans les colonnes de Vanity Fair, quelques heures après que la mort de Bill Paxton, des suites d’une opération chirurgicale, ait ému les cinéphiles du monde entier.

 

Photo Aux frontières de l'aube

Bill Paxton dans Aux frontières de l'aube

 

« Depuis que j’ai appris la nouvelle il y a une demie heure, je chancelle, alors que mon cœur et mon esprit peinent à l’accepter. Bill laisse un tel vide. Lui et moi avons été des amis proches durant 36 ans, depuis notre rencontre sur le plateau d’un Roger Corman au budget ridiculement minuscule. Il est arrivé pour travailler sur le tournage, je lui ai mis un pinceau dans la main, j’ai pointé un mur du doigt et lui ai dit « peins-mois ça ! »

Nous avons rapidement connu chez l’autre une étincelle créative similaire et sommes devenus les meilleurs amis. Ce qui a suivi fut 36 ans de tournage ensemble, d’entraide sur le développement de nos projets respectifs, de voyages de plongée sous-marine, à regarder nos enfants grandir. Nous avons été jusqu’à visiter l’épave du Titanic à bord de sous-marins russes. C’était une histoire de rires, d’aventure, d’amour du cinéma et de respect mutuel.

 

Photo Titanic

 Bill Paxton dans Titanic

 

Bill écrivait de belles et chaleureuses lettres manuscrites, un anachronisme à notre époque de raccourcis numériques. Il prenait grand soin des relations qu’il entretenait avec les autres, toujours à l’écoute et présent. C’était un homme bon, un grand acteur et un moteur créatif. Et j’espère qu’au sein du vacarme chatoyant de la nuit des Oscars, les gens prendront un moment pour se rappeler cet homme merveilleux, pas seulement pour les heures de joies qu’il nous a apporté via sa vivifiante présence, mais pour le grand homme qu’il était. »

 

Photo Emprise

 Bill Paxton dans Emprise, qu'il a réalisé

 

Photo Twister, Helen Hunt

Bill Paxton dans Twister

 

Tout savoir sur Bill Paxton

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Terminéator
28/02/2017 à 12:21

Je suis choqué et triste . Il y a des acteurs , artistes qui auraient dû avoir une carrière beaucoup plus importante en regard de leur talent et il en faisait parti . J'aurai aimé qu'il ait une plus grande reconnaissance de la part des studios en lui donnant plus de premiers rôles ( qu'il méritait ) et pourquoi pas avoir sa franchise ou ses films à lui qui lui aurait permis de faire partie de cette fameuse A-List . J'ai adoré son film Emprise , et il aurait été intéressant de voir plus souvent derrière la caméra ... en tout cas il restera pour moi un des grands de Hollywood ( le bon Hollywood ) et éternel grâce à ses films #RIPBILL

Actar
27/02/2017 à 22:17

Déclaration magnifique et poignante de James Cameron. Un homme pleure son ami quoi de plus normal au fond ?....

corleone
27/02/2017 à 16:20

Là j'ai trop envie de
pleurer ...

Paehon
27/02/2017 à 14:01

Cette disparition est bien triste, il me tardait de lire la réaction de James Cameron vu qu'ils étaient très amis.

@EL : Petite coquille : « pains-mois ça ! » -> « peins-mois ça ! »

votre commentaire