Le réalisateur de Kong : Skull Island en dit plus sur son adaptation de Metal Gear Solid au cinéma

Mise à jour : 22/11/2017 13:26 - Créé : 21 février 2017 - Christophe Foltzer
Photo Big Boss Metal Gear Solid V
236 réactions

L'adaptation cinéma de Metal Gear Solid, on en entend quand même parler depuis presque 10 ans et on ne voit rien venir. Alors qu'on pensait qu'il était mort et enterré, voici qu'on nous en reparle. C'est malin.

Après tous les tumultes entourant la sortie de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, le départ de Kojima, le backlash violent qu'a subi Konami, on se disait naïvement que le projet de film sur Metal Gear Solid allait gentiment retourner dans ses cartons parce que c'était quand même une très mauvaise idée. Et nous avions tort, parce que l'idée est toujours d'actualité. Le film a même un réalisateur attitré, qui n'est autre que Jordan Vogt-Roberts, dont on attend le Kong : Skull Island avec la plus grande des impatiences le 8 mars prochain.

 

Photo MGS3

 

Et justement, en plein press-tour, le metteur en scène a confié au micro de Collider où en étaient les aventures cinéma de Solid Snake :

"Metal Gear Solid est probablement la franchise la plus importante à mes yeux sur toute la planète. C'est tellement génial et pour avoir pu passer un peu de temps avec Hideo Kojima récemment, c'était comme un rêve. Il est le meilleur et son équipe est la meilleure.

Nous travaillons sur le scénario. C'est une franchise pour laquelle je me battrai bec et ongles pour qu'elle soit faite correctement parce qu'il est très facile de la foirer tout comme il est très facile pour un studio d'en faire un G.I. Joe, un Mission : Impossible, ou quelque chose qu'elle n'est pas. Metal Gear Solid a besoin d'être exactement ce qu'il est, à savoir Metal Gear Solid.

Je pense que lorsque les gens verront Skull Island ils comprendront que dans le ton, pas mal de choses rappellent la saga, où cela peut être incroyablement sérieux et sombre, et intense, tout en étant un peu grotesque, conscient de lui-même et comique. Un peu comme Metal Gear."

 

Photo Big Boss 2

 

On le voit, le réalisateur est plus que motivé par le projet et il semblerait qu'il soit bien décidé à en faire son prochain film. Mais il n'est pas prêt à le faire n'importe comment non plus.

"Il y a des aspects hyper-violents dans Metal Gear, mais je ne dirais pas qu'ils sont essentiels à son ADN. Ce qui compte le plus, c'est la voix, le ton et la philosophie que les personnages montrent. Ils sont comme des philosophies sur pattes, et donc arriver à retranscrire cela est beaucoup plus intéressant que de savoir si on fait un film classé R ou non.

 

Photo Metal Gear Solid

 

Le plus important actuellement est de faire en sorte que l'histoire ait un sens. L'univers de Metal Gear remonte très loin même avant les années 60 pour aller jusque dans un futur proche et il faut donc composer avec des dizaines et des dizaines de personnages. Donc, au-delà de penser au budget du film, je veux faire la version qui fera dire aux passionnés de la saga : "Ils l'ont fait. C'est mon Metal Gear". Au-delà d'être un simple jeu vidéo, Metal Gear a une histoire importante, avec des personnages importants."

De toute évidence le metteur en scène semble être l'homme de la situation. En espérant qu'il tienne la barre jusqu'au bout et que ni le studio ni Konami ne viennent lui mettre des bâtons dans les roues.

 

Metal Gear Solid 5 : Phantom Pain

commentaires

Atréides 05/06/2017 à 17:04

@abibak

Euh... Mortal Kombat, Tomb Raider (du moins le premier), Silent Hill (le premier), Angry Birds, Prince of Persia ont relativement marché en salles.

abibak 05/06/2017 à 16:50

franchement, quel est l’intérêt d'adapter ce genre de jeu vidéo au cinéma, vu qu'il est déjà réalisé comme un film. Les adaptations des jeux vidéo comme métal gear, uncharted , assasin's creed ou même god of war ne marcherons jamais au cinéma. les scénarios sont déjà très développer. Si le film vise un public de joueur il passera à côté des autres spectateurs et si il vise le tout public il décevra forcément les fans de la saga. A part résident Evil aucune adaptation n'a marché au cinéma.

Tako-Ren 23/02/2017 à 00:11

WOW !! En tout cas,c'est sûr qu'il est chaud patate ! Et vu que ce réalisateur travaille avec Warner Bros avec son Kong: Skull Island (2017), le studio va ramasser pas mal de pognon si son Metal Gear Solid marche comme convenu !! xD

ttopaloff 22/02/2017 à 11:13

En tout cas, le type a l'air de connaitre son sujet et d'être respectueux. C'est plutôt rassurant !

Baneath88 21/02/2017 à 15:23

Je lui souhaite bien du courage à Jordan Vogt-Roberts. Son affection pour la saga culte a l'air sincère. L'une de ses forces résidant dans son histoire dense et complexe, il est souhaitable que les scénaristes à la manœuvre livrent un travail inattaquable.
La meilleure option selon moi est de raconter le chaînon manquant entre Phantom Pain et Metal Gear Solid 1. Une adaptation littérale de MGS 1 ou MGS 3 (le premier chronologiquement) serait très risquée et condenser le tout en 2 heures quasi(?)impossible. Alors que cette période offre un vrai terrain créatif. Bien qu'elle ait été couverte sur les volets sortis sur MSX, les contraintes et les graphismes de l'époque posaient plus de limites à Kojima. Et aujourd'hui, beaucoup fantasment sur ce pan de l'histoire car il demeure mystérieux.
Cela faciliterait les choses pour introduire Solid Snake aux non-connaisseurs et accomplirait le rêve de pas mal de fans.

Broly 21/02/2017 à 14:38

Ah çà si c'est pas la meilleure news cinéma de la semaine...

Paehon 21/02/2017 à 13:48

MGS a probablement une des histoires les plus complexes de l'histoire des jeux-vidéos, vouloir l'adapter est extrêmement casse-gueule.

En tout cas s'il y arrive, on ne pourra que l'applaudir. Par contre il y a très peu de chance que Kojima soit impliqué malheureusement, et une adaptation sans lui risque d'être compliquée.

votre commentaire