James Mangold explique pourquoi il n'y aura pas de caméos dans Logan

Christophe Foltzer | 14 février 2017
Christophe Foltzer | 14 février 2017

Allez, plus que deux semaines à attendre et nous pourrons enfin voir Logan s'en prendre plein la tête. Si loin, si proche. Et , encore une fois, James Mangold prouve qu'il n'a pas fait n'importe quoi.

Le film de super-héros, désormais bien implanté dans nos esprits et dans notre culture, est devenu un genre cinématographique à part entière et répond, de ce fait, à quelques règles établies par ses prédécesseurs. Comme la séquence de teasing post-générique par exemple. Ou encore les caméos impromptus d'autres personnages.

 

Photo Hugh Jackman

 

Mais, si on n'a pas de problème avec le principe dans des films plus grand public comme les Avengers ou encore Deadpool, on ne s'imagine pas vraiment les potes mutants de Wolverine faire un petit coucou dans Logan, alors que tout semble tourner autour des thèmes de la perte, de la tragédie et de la solitude. Et, visiblement, nous ne sommes pas les seuls à penser cela puisque James Mangold vient d'expliquer au micro de We Got This Covered, qu'effectivement, il ne fallait pas vraiment s'attendre à ce genre de clins d'oeil, même si cela avait été envisagé au départ :

"Au tout début, il y avait un moment où, sans vouloir trop en dire, Hugh se retrouvait sur une voie ferrée souterraine où se trouvaient quelques mutants qu'il avait croisé durant sa quête. Mais cela diminuait le sentiment de solitude propre à l'histoire et c'était devenu une sorte de caméo."

 

Photo Hugh Jackman

 

 

Et comme effectivement, l'essentiel de Logan semble se jouer autour de l'idée qu'il est l'un des derniers mutants en activité, retrouver une bande de potes dans les souterrains n'aurait pas vraiment été raccord avec l'effet recherché. Un écueil dont Mangold était très conscient et qu'il a évité, sans sacrifier son histoire aux envies supposées du public :

"Il y a toujours une certaine curiosité là-dedans. Je reste cependant extrêmement attentif, malgré les grandes attentes des fans. Il y a toujours des moments où vous essayez de faire plaisir aux gens et où vous écrivez des scènes où les personnages en bousculent d'autres mais cela finit toujours en caméo un peu bizarre, à moins que vous puissiez l'intégrer de façon organique dans l'histoire et que le personnage fasse vraiment partie de cette dernière."

 

Photo Patrick Stewart

 

Et c'est évidemment une très bonne idée de ne pas sacrifier à la règle du caméo, devenue plus une obligation avec le temps qu'un simple clin-d'oeil aux fans, surtout s'il y a un risque que cela ne nuise à l'ensemble. Puisqu'on vous dit que cette fois James Mangold a peut-être enfin fait le Wolverine qu'on attendait depuis toujours...

 

Photo Hugh Jackman

Tout savoir sur Logan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Zanta
15/02/2017 à 14:54

Le caméo de Famke Jannsen dans The Wolverine était parfaitement dosé... Pas du tout le truc comico-putassier à la Disney.
Donc go, Mangold.

kolby
14/02/2017 à 13:41

Il a vraiment bien pensée. Mais Logan est des xmen. L'isoler de la sotte vous l'avez vraiment rendu très triste.

votre commentaire