Le Split de M. Night Shyamalan défonce tout sur son passage

Christophe Foltzer | 30 janvier 2017
Christophe Foltzer | 30 janvier 2017

Hollywood adore les histoires de rédemption, c'est même son fond de commerce. Sur et derrière l'écran d'ailleurs. Qu'on se rappelle le retour den grâce de Mel Gibson pour s'en convaincre. Et Shyamalan est également en train de le vivre.

Il y a encore deux ans, on ne pariait plus un kopeck sur M. Night Shyamalan. Il faut dire aussi qu'il n'avait pas vraiment fait d'efforts pour qu'on l'aime avec ses derniers films. En effet, quand on fait un truc à la After Earth et que son nom n'apparait ni sur l'affiche ni dans les premières bandes-annonces, c'est qu'on est juste toléré et qu'il vaut mieux faire profil bas.

Et puis, à la surprise générale, Shyamalan est revenu avec un tout petit budget, The Visit, qui était sacrément cool et tranchait radicalement avec ec qu'il avait fait auparavant. S'il était un peu tôt pour parler de nouvelle ère pour le réalisateur, on pressentait qu'il se passait peut-être quelque chose. Alors forcément, quand Split arrive on est moins surpris. D'ailleurs, notre critique ici, au passage.

 

Photo James McAvoy

 

Il n'empêche qu'après des années d'égarement, Shyamalan semble enfin avoir retrouver la formule gagnante car son dernier film en date est un véritable carton. Pour seulement 9 millions de dollars de budget, le film en a déjà rapporté plus d'une centaine en un peu plus de deux semaines. Cumulant 78 millions de dollars sur le seul sol territoire américain, il arrive à un total de 101.7 millions de dollars au niveau mondial. Ce qui est une sacrée performance.

Il faut dire aussi qu'il a été particulièrement bien vendu et que James McAvoy étant toujours aussi populaire dans le coeur des fans, cela a forcément beaucoup aidé. C'est donc une très bonne nouvelle pour Shyamalan et ses fans. Pour tout le monde d'ailleurs, car c'est la preuve que, à une échelle différente certes, des petits films peuvent aussi trouver leur place face aux mastodontes des studios et c'est très rassurant. Et en plus, du coup, on peut tranquillement se dire qu'il aura l'argent nécessaire pour faire la suite d'Incassable. Ce qui est quand même le plus important dans l'histoire, vous en conviendrez.

 

Photo Anya Taylor-Joy

Tout savoir sur Split

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Duralex, sed lex
30/01/2017 à 14:44

Bonjour ! C'est pas pour faire mon juriste un peu psychorigide, (un peu si, en fait, mais c'est trop dur de résister), mais on doit écrire un fonds de commerce ! Au plaisir.

stivostine
30/01/2017 à 13:07

blablabla sur un real surestimé, un peu comme pour le tarantino

M. Day Chiantmalan
30/01/2017 à 12:09

J'ai très envie de voir "Split".
Mais,par contre,j'ai trouvé "the visit" d'une nullité incroyable. Vraiment pas d'accord sur ce coup-là...

votre commentaire