Rian Johnson dévoile ses références pour Star Wars : Le Dernier Jedi

Christophe Foltzer | 30 janvier 2017
Christophe Foltzer | 30 janvier 2017

En tant que rédacteur de news pour un site de cinéma, on peut faire de gros bisous à Disney et Lucasfilm, parce qu'avec Star Wars, c'est un flot ininterrompu d'articles en prévision. Avec parfois même des trucs intéressants dedans. Comme aujourd'hui par exemple.

"Wow, c'est qui le dernier jedi du titre ?" "Y va mourir Luke ?" "Hay ça prend pas un s si c'est au pluriel ?"  Toutes ces questions, aussi ridicules soient-elles, vous vous les êtes sûrement posées, et nous aussi d'ailleurs, au moment où Lucasfilm a dévoilé le titre officiel du nouveau Star Wars : Le Dernier Jedi. Et il faut s'attendre à énormément d'hypothèses et de théories d'ici à la sortie du film le 15 décembre prochain, tout ça pour se rendre compte qu'au final on s'était tous plantés, comme d'habitude.

 

Poe Dameron Oscar Isaac

 

Cela dit, si la production va probablement jouer avec nos nerfs durant cette période, cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne vont dire que des conneries. En effet, il y a peut-être quelques vraies pistes à identifier et à suivre pour savoir ce qui va se passer. Comme par exemple la dernière interview du réalisateur du film Rian Johnson, accordée à Empire où il a dévoilé quels films l'avaient inspirés pour écrire le scénario de cet Episode VII :

"Un homme de fer d'Henry King a été une des pierres fondatrices, pour les sensations et le look des combats aériens, tout autant que la dynamique entre les pilotes. Trois Samourais hors-la-loi d'Hideo Gosha, pour les sensations des combats d'épée et l'ambiance générale de l'aventure. Et La main au collet d'Alfred Hitchcock a été un très bon film à revoir pour la dimension romantique de l'histoire et sa grandeur."

 

 

Photo Trois Samourais

 

 

Donc, si on suit bien ses propos, Le Dernier Jedi devrait donc nous entrainer en plein 1942 quand le moral des troupes de la 918 est au plus bas. En parallèle, on devrait suivre un Rônin qui arrive dans un village affamé par son Seigneur et qui décide de rejoindre la cause des paysans rebelles alors que sur la Côte d'Azur, au même moment, un cambrioleur retraité voit ses méthodes copiées par une crapure qui le désigne comme suspect n°1.

Ouais, ne cherchez pas plus, on a trouvé de quoi ça parle. Par contre, on ne voit pas trop le rapport avec le titre Le Dernier Jedi. Mais c'est sûrement encore un titre de travail. C'est même sûr...

 

Photo La main au collet

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Fennec
01/02/2017 à 11:18

@Kraven The Hunter : JE... je crois qu'on a compris... Disney = vilains méchants caca qui gagnent de l'argent...

@Satan LaTeube : Je suis d'accord, je ne comprends pas trop les noeuds au cerveau autour de ce titre.

Satan LaTeube
31/01/2017 à 09:56

Je vois pas pourquoi toutes ces interrogations, c'est quand même pas compliqué : Luc Skywalker est aujourd'hui le dernier représentants des Jedi. D'où le titre.

Kraven The Hunter
30/01/2017 à 13:52

Blababla, on aura encore (pourtant) un film Disney insipide que tout le monde va adorer (parce que le cinéma hollywoodien ne propose plus rien de nouveau ou d'excitant) et que faute de mieux on va aller voir. La propagande des studios et des réalisateurs (surtout ceux bossant pour Disney) c'est un énorme BULLSHIT.

Dirty Harry
30/01/2017 à 13:20

Une dimension romantique ? Avec un retraité dont on pique le pouvoir de l'achtuce ? Skywalker va se faire la petite Rey donc...au milieu de combats épiques dans l'espace (il serait temps : "Rogue One" a fait le boulot qui aurait du être dans l'épisode 7) et avec des pauvres extraterrestres paysans qui se font spoiler jusqu'à ce que le "dernier Jedi" vienne les sauver !

votre commentaire