La suite de Trainspotting s'appelle T2 pour "emmerder" James Cameron

Alexandre Janowiak | 27 janvier 2017
Alexandre Janowiak | 27 janvier 2017

En même temps, à la base, le film devait s'appeler Porno, donc il a fallu trouver une solution de rechange.

En 1996, Danny Boyle sortait Trainspotting, marquait toute une génération et que son film rentrait immédiatement dans la légende. 21 ans après, le réalisateur britannique s’apprête à nous faire découvrir la suite des aventures de Renton, Sick Boy, Spud et Begbie : T2.

Un titre qui a intrigué le journaliste de Yahoo Uk, qui a demandé à Ewan McGregor la raison pour laquelle le long-métrage s’appelait comme ça :

« Danny Boyle voulait appeler le film de cette façon depuis un petit moment. Il pensait que c’était le genre de titre que les personnages auraient choisi, vous savez… Parce que ça ressemble à Terminator 2  et que ça aurait emmerdé James Cameron. »

 

Photo Robert Carlyle

 

Evidemment, il s’agit d’une petite plaisanterie. Lorsqu’il était interviewé par Larry King en octobre 2015 à propos de cette séquelle, Danny Boyle avait justement lui-même expliqué qu’il voulait appeler son film T2 mais demanderait la permission du réalisateur d’Avatar avant. Il faut dire qu’à l’origine, comme l’on rappelé Ewen Bremmer et Robert Carlyle à Yahoo Uk, le film ne devait pas du tout s’appeler comme ça :

« Quand on a lu le scénario, le titre était différent d’aujourd’hui. Et c’était un titre très difficile à porter. T2 était le titre le moins non-familier. »

Et pour cause, s’inspirant très librement du roman d’Irvine Welsh, Porno, on comprend qu’avoir ce genre de titre à l’affiche d’un cinéma aurait été compliqué. L’important c’est que le film soit à la hauteur des attentes et d’après les premières critiques anglo-saxonnes, cette séquelle est à vomir ou enivrant, c’est selon. Pour nous faire notre propre idée, il faudra donc attendre jusqu'au 1er mars prochain.

 

ewan mcgregor

Tout savoir sur T2 Trainspotting

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Zanta
31/01/2017 à 12:11

Un film aux avis très divergents et extrèmes... Au moins, c'est bien du Danny Boyle.

votre commentaire