Après Green Room, Jeremy Saulnier va explorer le territoire des loups

Jacques-Henry Poucave | 26 janvier 2017
Jacques-Henry Poucave | 26 janvier 2017

Après les acclamés Blue Ruin et Green Room, Jeremy Saulnier revient aux affaires, avec un nouveau film, qui s’annonce riche de grands espaces, de sauvagerie et d’animalité. Miam.

C’est un des espoirs les plus excitants du cinéma de genre international, qui s’est rapidement imposé comme un cinéaste créatif et rigoureux, capable d’incarner aussi bien une violence graphique, brute, que les tourments d’âmes humaines amenées au bord de leur point de rupture. Autant dire que depuis Green Room, Jeremy Saulnier est devenu synonyme de sensations fortes et de cinéma radical. Un constat qui ne devrait pas changer avec son prochain film.

 

Photo

 

Le tournage de Hold the Dark commencera le 27 février prochain, sous l’égide de Netflix, et il s’agit sans doute du projet le plus excitant de son auteur à ce jour. Le métrage sera l’adaptation du stupéfiant roman de William Giraldi, traduit chez nous sous le titre Aucun Homme ni Dieu. Il y est question du grand Nord, d’un petit village où trois enfants ont été emportés par les loups, de parents désespérés, faisant appel à un spécialiste des animaux sauvages pour les aider à retrouver les restes de leur fils.

S’en suivra une plongée inexorable dans l’enfer blanc, son règne animal, menacé par une animalité bien humaine, empire d’un froid dévorant. On vous recommande chaudement la lecture de ce texte impressionnant, en forme de quête aveuglante et crépusculaire. On parie qu’elle nourrira goulument votre impatience de découvrir le prochain long-métrage de Jeremy Saulnier.

Et ceux qui se souviennent comment le metteur en scène avait su traduire la violence des attaques animales dans ses précédents travaux risquent fort d’en frissonner d’avance.

 

trailer 2

Tout savoir sur Green Room

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mad
28/01/2017 à 14:31

Pepe tu es le seul déçu ici. Pose-toi des questions, non ?

Pepe
27/01/2017 à 19:09

Green room génial ?
On a pas vu le même film. Décevant, irréaliste. Blue ruil excellent oui et le futur defection et hold the dark surtout s'annoncent sympas.

HAL
27/01/2017 à 02:54

D'accord avec vous tous : ce mec a, dès son premier film posé "sa patte", et m'en a mis une bonne par la même occasion avec ce Blue Ruin. Il confirmé avec Green Zone. Alors même si on n'est pas dans le White Space ;-) je suis impatient de découvrir ce Hold In The Dark!

Okay
26/01/2017 à 18:40

Oui j'aime tendrement ce que fait ce mec. Jeremy Saulnier tu es un killer, un meurtrier de la banalité! De toute évidence un espoir du vrai et bon cinéma, ne reste plus que la confirmation avec ce Hold the Dark...

Mad
26/01/2017 à 15:57

+1 The Shell !

The Shell
26/01/2017 à 15:37

"White spaces" aurait été parfaitement dans la continuité ! Dommage ;-)

Mad
26/01/2017 à 15:35

À croire que ce type connait la vision parfaite de ce que doit être un film de genre indé. Graphique, brut et sauvage. Blue Ruin et Green Room sont géniaux. Hâte de voir ce troisième volet sanglant. En plus y'a des louloups !

votre commentaire