L'auteur de Meg annonce que le film avec Jason Statham sera ultra-flippant

Christophe Foltzer | 17 janvier 2017
Christophe Foltzer | 17 janvier 2017

Prévu pour le 2 mars 2018 sur nos écrans, Meg risque d'être quelque chose. Parce que requin géant. Parce que Jason Statham. Ouais, c'est un peu la recette du bonheur qu'on vous livre.

Chez EcranLarge, on aime bien les requins, même si on a un peu pitié d'eux ces dernières années avec les Zèderies du genre Sharknado et autres productions bas de plafond sans âme uniquement là pour tirer notre thune en nous faisant croire qu'ils sont cools et sincères. Alors que non. Heureusement, quelques fois, il y a de bonnes surprises pour redresser la barre, genre Instinct de Survie, mais surtout il y a Meg qui se profile pour l'année prochaine et celui-là, on ne va pas le rater. 

Imaginez un peu : un film de requin géant avec Jason Statham et un budget de 150 millions de dollars, pour un peu on se croirait presque revenu à la glorieuse époque bien bis des années 90 où on pouvait se permettre ce genre de délire en toute impunité. Alors oui, on est un peu triste qu'Eli Roth ait été remplacé par John Turteltaub mais bon, on ne va pas cracher dans la soupe, c'est toujours mieux que rien. On rappelle que le film nous parlera d'un gigantesque megalodon que tout le monde croyait disparu revenir vers la surface pour se faire un petit pique-nique à base d'innocents baigneurs. Mais il trouvera son plus terrible adversaire sur son chemin : Jason Statham.

 

Photo Jason Statham & Fan Bing Bing

 

Comme si ça ne suffisait pas, sachez qu'en plus Meg est l'adaptation d'un roman de Steve Alten qui, comme de bien entendu, garde un oeil sur production du film, qui vient d'ailleurs de terminer son tournage. Et l'écrivain n'y va pas par quatre chemins pour nous mettre la bave aux lèvres, comme le prouve sa récente déclaration au micro de iHorror :

"Le tournage a été complété en Nouvelle-Zélande et en Chine à la mi-décembre. Je n'ai rien vu d'autre de lui mis à part ce qui a été posté sur Instagram, mais j'ai l'impression que le résultat sera incroyable. Le film sera ultra flippant."

Alors, comment sait-il que le film sera aussi flippant s'il n'a rien vu de plus que nous ? Hein ? Ben, il triche, il connait déjà la fin de l'histoire. Il n'empêche que cela nous donne encore plus envie d'en découvrir une première bande-annonce parce que bon, Statham + Requin, on le répète = La recette du bonheur. Tout simplement. 

 

Photo Meg

Tout savoir sur En eaux troubles

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Duconlajoie
27/04/2017 à 18:20

la surprise c'est que le gagnant n'est pas celui qu'on croit

Kilam
19/01/2017 à 20:11

Film tourné avec le marché chinois en tête = Film tout public

Quelle déception ;'-(

Bubu
17/01/2017 à 21:20

Un beau nanar jouissif vivement

HAYATO92
17/01/2017 à 20:27

WAI BON VOILÀ...LES DENTS DE LA MER VERSION 2017 QUOI..SCENAR AU MICRO-ONDES DEUX MINUTES ET C'EST PRÊT.

Seb
17/01/2017 à 15:39

Prudence, méfiance quand même. Si les bons films de requins sont trop rares et se comptent sur les doigt d'une main, et si le budget de 150 millions laisse envisager un visuel conséquent, le livre "Meg" de Steve Alten est quand même sacrément Z, <attention spoilers> avec utilisation du sous-marin nucléaire Nautilus pour traquer la bête et un final où le héro pénétre dans le corps du mégalodon avec un sous-marin miniature pour le tuer. On est plus proche de "Peur bleue" que des "Dents de la Mer".

Pof
17/01/2017 à 15:23

Quelle idée de m.... d'associer un gros bras dont on sait d'avance qu'il tuera le poisson.
A l'époque des Dents de la mer de Steven Spielberg, le choix de Roy Sheider avait été parfait. Sa vulnérabilité amenait une tension durant tout le film. Spielberg avait très justement rejeté la star Charlton Heston, prétendant au rôle, car il représentait le sauveur, le héro trop parfait.

votre commentaire