La Belle et la Bête se draguent comme des porcs dans le nouveau Spot TV du film

Christophe Foltzer | 6 janvier 2017
Christophe Foltzer | 6 janvier 2017

Il faut se préparer à une grosse offensive Disney ces prochaines semaines. Ca va être long, ça va être dur, mais si nous restons tous soudés, nous allons le supporter et y survivre. Parce que dans deux mois, La Belle et la Bête sort et le studio veut que tout le monde soit au courant.

Si l'on se demande toujours si Disney a fait les bons choix, il faut reconnaitre qu'entre Marvel et Star Wars, le studio a réussi son pari et est devenu le nouveau maitre du monde. Mais comme ça ne lui suffit pas, il a donc décidé de refaire tous ses classiques en version live pour les gamins d'aujourd'hui. Si dans le fond, cela ne nous gêne guère, il faut savoir vivre avec son temps, on peut par contre se demander l'utilité réelle d'une telle démarche si les produits finaux ne sont qu'un décalque des films qu'ils copient, et jamais la problématique n'a été aussi flagrante qu'avec La Belle et la Bête.

 

Photo Emma Watson

 

Sur le papier, on n'a rien contre. Nous sommes même plutôt contents, le dessin animé de 1991 est excellent et encore très impressionnant aujourd'hui et méritait clairement une nouvelle lecture avec la technologie actuelle. Et aussi, ce nouveau film va nous faire oublier la bouillie numérique de Christophe Gans et ça, c'est toujours plaisant. Par contre, ce qui gêne de plus en plus, c'est de voir à quel point la version 2017 est un copié-collé du film de 1991. Et il ne s'en cache même pas, le bougre, c'est même son principal argument marketing.

 

Photo Dan Stevens Emma Watson

 

Outre les chansons qui seront reprises (agrémentées de quelques morceaux originaux), les personnages à l'identique (sauf la Bête qui a subi un petit lifting) et les plans qui sont quasiment les mêmes, La Belle et la Bête de Bill Condon vient donc encore une fois de nous prouver que ce sera tout pareil avec un nouveau spot TV qui met l'accent sur le début de la romance entre Belle et la Créature. C'est mignon comme à l'époque, super spé dans le fond (syndrome de Stockholm, tout ça...) mais il faut bien avouer que cela ne surprend guère, parce qu'on l'a déjà vu et quasiment à l'identique.

On espère donc qu'il ne s'agit-là que d'une vile stratégie marketing de Disney pour nous brosser dans le sens du poil et que le film contiendra quand même quelques surprises. Réponse le 22 mars prochain.

 

Tout savoir sur La Belle et la Bête

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Baneath88
06/01/2017 à 19:18

Disney n'a apparemment pas fini de presser la pompe à fric en ressortant ses grands succès "actualisé". Déjà que je trouvais Le Livre de la Jungle face...

Bien
06/01/2017 à 18:09

Le bon point c'est que quoi qu'il arrive cela fera oublier l'abominable version Gans.

Christophe Foltzer - Rédaction
06/01/2017 à 11:32

Une bande-annonce ne rend jamais les coups...

Eliab
06/01/2017 à 11:20

Toujours mauvaise actrice la Watson ...

votre commentaire