Mort de Carrie Fisher : Mark Hamill rend un bouleversant hommage à son amie

Jacques-Henry Poucave | 2 janvier 2017
Jacques-Henry Poucave | 2 janvier 2017

Les cinéphiles ont perdu successivement Carrie Fisher et Debbie Reynolds, deux icones du Septième Art. Mark Hamill vient de rendre un bel hommage à sa consoeur et amie.

C’est dans le Hollywood Reporter que l’interprète de Luke Skywalker a publié une lettre d’adieu vibrante, destinée à celle que des millions de spectateurs connaissaient comme la Princesse Leïa. Pour l’occasion, l’artiste s’est même fendu d’une anecdote inédite.

« Carrie et moi occupions une place à part dans la vie de l’autre. C’était comme faire partie d’un petit groupe de rock sur lequel le succès tombe d’un coup. Nous n’avions aucune idée de l’impact que Star Wars aurait sur le monde. Je me souviens que nous étions en tournée promotionnelle juste au moment où le film sortait. À notre arrivée à Chicago, il y avait une foule massée à l’aéroport. J’ai dit « Regardez les gars, on doit avoir quelqu’un de célèbre à bord de notre vol ».

 

Photo Star Wars

 

Je regardais autour de moi pour trouver de qu’il il pouvait bien s’agir. Et puis dans la foule j’ai aperçu un gamin habillé avec la veste de Han Solo. Puis j’ai vu une petite fille habillée comme la Princesse Leïa. J’ai dit « Regarde Carrie, quelqu’un est habillé exactement comme toi. Elle a même les macarons sur la tête ! »

Avec énormément de tendresse et de pudeur, Mark Hamill explique également ce que les anglophones savaient depuis un moment déjà, à savoir que Carrie Fisher était une des comédiennes les plus drôles de sa génération.

 

photo Harrison Ford, Star Wars

 

« Les extrémités auxquelles je me suis poussé pour la faire rire étaient sans limite. Je l’aimais et aimais la faire rire. Elle pouvait accomplir n’importe quoi – et me faire accomplir n’importe quoi – mais je ne sais pas si tout cela était si absurde. D’une certaine manière, il s’agissait pour elle d’un mécanisme de défense. Elle n’était pas si extravagante, elle usait de cela comme d’un bouclier. Ce qui la rendait si poignante, c’était cette vulnérabilité, cette lueur enfantine qui était si attirante, et qui réveillait mon côté protecteur. »

À travers ce texte (que vous pouvez retrouver en intégralité ici), c’est le portrait en creux d’une femme sensible et d’une amitié indéfectible que dessine l’acteur, et qui devrait faire chaud au cœur d’innombrables fans.

« Quand vous étiez dans ses petits papiers, il n’y avait personne de plus drôle sur Terre. Elle était capable de vous donner le sentiment que vous étiez la personne la plus chère à son cœur. Je crois que c’est une qualité très rare. »

 

Harrison Ford Mark Hamill, Carrie Fisher

Tout savoir sur Carrie Fisher

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
04/01/2017 à 16:38

Et oui, dans ces mémoires parle bien de ses problèmes avec la coke, en plus de l'alcool et de la maladie.

xara
03/01/2017 à 19:35

@Goreman : z'avez même pas vu. Ces petits tétons à l'air. Mais c meuggnnnonnn ! pour l'époque. Car maintenant elles se foutent à poil et se font soit disant pirater leurs comptes et hop des photos hots sur le net et 3 chiffres de plus sur le compte en banque.
Tout est question de gérer son image et plus on parle de toi et plus tu deviens un panneau publicitaire ambulant pour les grandes marques.

tutube
03/01/2017 à 19:31

Voici la vidéo ou elle en parles de son péché mignon :

http://edition.cnn.com/2016/11/29/entertainment/carrie-fisher-harrison-ford-affair-ellen-degeneres/

Goreman
03/01/2017 à 18:56

Un peu irrespectueux de mettre une photo d'elle presque à poil...

corleone
03/01/2017 à 12:32

Z'avez tout faux. C'est Mark Hamill le camé. Pas elle.

Phabb
03/01/2017 à 11:47

@tutube
Je pense que tu te trompes de "coke"... :3

tutube
03/01/2017 à 03:50

Ce serait pas les 3 bouteilles de Coca qu'elle s'enfilait chaque jour qui l'ont mis hors jeux ??? J'ai vu un show ou elle en parle de son amour pour la boisson pétillante.

votre commentaire