Okja : nouvelles photos du film de monstre anti-capitaliste du réalisateur de Snowpiercer

Geoffrey Crété | 27 décembre 2016
Geoffrey Crété | 27 décembre 2016

Après Snowpiercer, Bong Joon-Ho sera de retour avec un casting hollywoodien et une nouvelle aventure folle.

Sa première escapade sur les terres du cinéma hollywoodien, Snowpiercer, le Transperceneige avec Chris Evans, a convaincu en 2013. Le réalisateur de Memories of Murder et The Host a donc embrayé avec un mystérieux film fantastique : Okja.

Bong Joon-ho retrouve Tilda Swinton, entourée de Lily Collins, Jake Gyllenhaal, Paul Dano, Steven Yeun (The Walking Dead), Byun Hee-bong (Memories of Murder, The Host) et Choi Woo-shik (Dernier train pour Busan). Un casting solide pour une histoire cocasse, centrée sur une petite fille poursuivie par une multinationale qui cherche à kidnapper son meilleur ami : Okja, une créature timide et extraordinaire.

 

Photo

Photo Lily Collins

 

Après ses mésaventures avec Harvey Weinstein, qui a tenté de remonter l'adaptation de la bande-dessinée française de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette pour le public américain, Bong Joon-ho a trouvé refuge chez Netflix et Plan B, la société de Brad Pitt. Avec un budget de 50 millions et Darius Khondji à la lumière, Okja s'annonce comme un futur poids lourds. D'autant que les photos de tournage promettent une direction artistique folle, avec des costumes fabuleux et grotesques pour les stars hollywoodiennes.

Les premières images laissent planer le doute sur la nature de la créature au coeur de l'intrigue, mais le cinéaste coréen assure que ce n'est pas juste un film de monstre : "A première vue c'est l'histoire d'un animal mais au fond, c'est une histoire sur le capitalisme". L'héroïne interprétée par Lily Collins, une activiste pour les droits des animaux, est au coeur d'un extrait de storyboard.

Okja sera lâché par Netflix en 2017.

 

Photo

 

Tout savoir sur Okja

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
27/12/2016 à 14:35

@un blasé

Non. Les Weinstein ont lutté pour imposer leur version mais c'est celle du réalisateur qui est finalement sortie aux USA. Comme rappelé dans la news en lien, datée de février 2014. Ce qu'on sous-entend ce n'est pas que leur version n'a jamais été montée (c'est courant aux USA d'avoir plusieurs versions), mais que l'opération a été un échec.

un blasé
27/12/2016 à 14:27

Les Weinsteinn'ontpas tenté de le remonter, ils l'ont fait....

votre commentaire