Nous avons vu quelques minutes des Figures de l'Ombre, le prochain film avec Kevin Costner

Christophe Foltzer | 15 décembre 2016
Christophe Foltzer | 15 décembre 2016

Sûr que la présentation du line-up 2017 de la Fox qui a eu lieu aujourd'hui était riche en émotions. Entre les 20 superbes minutes de La Planète des Singes : Suprématie et d'autres extraits de films dont on n'a pas encore le droit de parler (y a un truc avec des monstres de l'espace et un autre avec un type qui a des griffes, mais chut), les quelques minutes des Figures de l'ombre furent une agréable surprise, plus légère et lumineuse que le reste. Attention, SPOILERS.

Parce que c'est bien sympa de montrer la fin de l'humanité à causes de singes surdoués mais il faut reconnaitre que cela plombe un peu le moral. Alors la Fox a décidé de débuter son line-up 2017 avec Les Figures de l'ombre, le prochain film avec Kevin Costner et Octavia Spencer, un drame inspiré d'une histoire vraie des années 60.

Et pas n'importe laquelle puisque nous assistons aux préparatifs du lancement du premier américain dans l'espace en 1961, et plus particulièrement dans les couloirs de la Nasa. Dépassés par la tâche à accomplir, les scientifiques n'arrivent pas à créer la formule mathématique garantissant la survie du pilote. Al Harrison, le directeur des opérations, engage alors trois femmes afro-américaines réputées des génies dans ce domaine pour les aider : Katherine Johnson, Dorothy Vaughn et Mary Jackson. Mais l'Amérique des années 60 subit encore la ségrégation de plein fouet et faire accepter à un organisme gouvernemental que des postes aussi importants que les leurs soient confiées à des femmes afro-américaines ne sera pas une partie de plaisir, mais heureusement, l'enjeu dépassera les barrières et permettra même d'arriver à un peu plus de tolérance et d'égalité.

 

Photo Octavia Spencer

 

Nous n'avons pas vu de vraies séquences à proprement parler mais plutôt une longue bande-annonce nous présentant les personnages, les enjeux et les drames qui vont se jouer. Entre les trois amies en rade au bord de la route qui se font finalement escorter par un policier blanc pour leur plus grand plaisir, l'une d'entre elles qui doit parcourir 1 km sous la pluie pour aller aux toilettes, leur maitrise des premiers ordinateurs IBM, la bonté d'âme de l'astronaute John Glenn qui a une totale confiance dans ces femmes et Kevin Costner au milieu de tout ça, un peu engoncé dans ses habitudes et qui cassera finalement ses propres barrières (notamment en rendant accessibles pour tout le monde les toilettes interdites aux personnes de couleur), nous avons déjà une bonne idée de ce qui nous attend.

 

Photo Taraji P. Henson

 

Un bon gros drame biographique comme l'affectionne tant Hollywood et qui n'est là que pour mettre en avant la tolérance et l'ouverture d'esprit du peuple américain. Bref, un film de studio comme on en voit par paquets de douze mais qui s'avère très correctement fait pour ce que nous en avons vu. L'interprétation est exemplaire (et vu les acteurs, encore heureux), la mise en scène semble solide et le film contient un certain souffle épique qui devrait jouer avec nos émotions de façon plus qu'efficace. Après, pas grand chose d'autre à dire, cela semble ressembler à plein d'autres choses que nous avons déjà vus mais devrait cependant nous permettre de passer un très beau moment sur cette belle aventure humaine méconnue du grand public.

Sortie prévue le 1er février prochain.

 

Photo Taraji P. Henson

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

jacamel
09/01/2017 à 21:29

Apparemment, vu la teneur de son propos, Manu n’a toujours pas compris. Hep là ! Hollywood ... remet moi une couche avec "un film à la con sur la ségrégation" ...

Manu
15/12/2016 à 18:37

C'est vraiment gavant ces films à la con sur la ségrégation. C'est bon on a comprit depuis le temps. LE PREMIER NAGEUR NOIR, LE PREMIER SPRINTER NOIR, LE PREMIER MATHÉMATICIEN NOIR.
ON A COMPRIT MAINTENANT.
PLEASE.
STOP.

Ethanhunt
15/12/2016 à 18:35

C est quoi le truc avec des monstres de l espace? Alien covenant par hasard?

votre commentaire