Le réalisateur de la Momie en dit plus sur le rôle du Docteur Jekyll

Jacques-Henry Poucave | 5 décembre 2016
Jacques-Henry Poucave | 5 décembre 2016

La Momie vient de dévoiler sa première bande-annonce aux airs de Mission : Impossible. Et son réalisateur a beaucoup à dire.

Pour Alex Kurtzman, les enjeux sont multiples, et parvenir à faire des autres personnages dont Universal détient les droits, les héros d’une nouvelle franchise de blockbusters n’est pas des moindres.

« En essayant de replacer La Momie dans un contexte plus large et mettre en place cette organisation qui s’est occupé des monstres depuis des temps immémoriaux, il a semblé évident qu’il nous fallait une voix pour incarner cette organisation.

 

Photo Russell Crowe

 

Après quoi on s’est dit « Bon, ce pourrait être Joe Mcgilicuddy, à moins que nous n’investissions un autre personnage, qui fasse sens organiquement avec cet ensemble ». On a vraiment creusé cette idée avec Tom Cruise. Comment intégrer le Docteur Henry Jekyll sans distraire le spectateur de l’intrigue de La Momie ? Comment l’intégrer logiquement à cette histoire ? »

Un travail de cohérence qui ne penchera toutefois pas sur le Dracula Untold où apparaissait Luke Evans. Originellement, le film aurait dû constituer le premier acte de cette relecture des Universal Monsters, mais l’échec du film au box-office (et sa piètre-qualité ont manifestement décidé le studio à abandonner cette version.

 

Photo Tom Cruise

 

En revanche, le Loup-Garou, le monstre de Frankenstein et la Créature du Lac Noir sont toujours d’actualité, comme l’a confirmé Alex Kurtzman. Le cinéaste a également tenu à expliquer le pourquoi du comment de cette réunion tardive.

Selon lui, pas question de copier la méthode Marvel, puisque les monstres de la firme auraient été les tous premiers à se réunir dans une œuvre globale, bien avant Disney donc.

 

Tom Cruise teaser

 

« Le truc que les gens oublient c’est que les Universal Monsters étaient le premier univers étendu, c’était la première tentative de bâtir un monde. Ça a commencé avec, il me semble, Frankenstein Rencontre le Loup-Garou, qui fut la première réunion avant qu’ils ne commencent à contaminer les films à coups de monstres. »

On lui rétorquera toutefois que si « l’univers étendu » des vilaines bébêtes d’Universal est effectivement bien antérieur à celui de Disney, il s’agissait à l’époque de série B et certainement pas de blockbusters au budget et à la promo délirante.

 

Affiche

Tout savoir sur La Momie

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mordhogor
05/12/2016 à 22:51

Moi, j'adore le côté "on a raté Dracula Untold" (pas terrible, il est vrai), alors on dit que finalement il ne fait pas partie du schéma général, même si au début on avait dit le contraire... Du coup, faut commencer à chercher une nouvelle idée pour remettre le plus célèbre des monstres Universal sur terrain. Je suis pas sûr que La Créature du Lac Noir lui vole la vedette...
Ils peuvent pas faire des films avec un début et une fin, tout simplement ? Le Wolfman de Johnston était excellent à cet égard, et il n'avait pas besoin de scènes d'action à la Mission Impossible. Bon après, le casting de cette Momie m'excite. Russell Crowe justement, et Cruise !

coloc 2
05/12/2016 à 20:25

il en dit plus en ne disant rien ! Il prends tout simplement son public pour des buses ! a dégager !

Phabb
05/12/2016 à 18:58

Moi je trouve que ce qu'on oublie trop facilement, c'est qu'il faut être extrêmement courageux pour être aussi frontalement de mauvaise foi à la face du monde. Merci Universal pour cette leçon...

votre commentaire