Un justicier dans la ville : Joe Carnahan craint que le remake avec Bruce Willis tourne au désastre

Jacques-Henry Poucave | 1 décembre 2016
Jacques-Henry Poucave | 1 décembre 2016

Joe Carnahan fut un temps le scénariste du remake d’Un justicier dans la ville. Désormais écarté du projet, cet excellent réalisateur en a dit un peu plus sur sa version.

C’est dans les colonnes de Collider que le metteur en scène a expliqué tout le mal qu’il pensait du remake/reboot actuellement en cours de production, avec Bruce Willis dans le premier rôle et Eli Roth derrière la caméra. S’il fait preuve de retenue et d’une certaine élégance, Carnahan laisse clairement entendre que le projet n’est pas sur les bons rails.

« C’est en tournage en ce moment, ils sont en train de tourner une version du script avec Bruce Willis, à Montréal il me semble, peut-être Chicago. Je ne suis pas sûr. Vous savez, quand ce qu’on a à dire n’est pas gentil, il vaut parfois mieux s’abstenir. J’ai eu un aperçu de cette version du scénario, qui était censée être une version améliorée de mon travail et je serai plus que désagréable si je devais la commenter.

 

Photo Death Wish

 

Quoiqu’il en soit, je pense qu’ils vont obtenir exactement ce qu’ils veulent, et ce n’est absolument pas ce que j’avais l’intention de faire. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent avec leur flingue, moi je garde le mien et mon script repartira au front. C’est ce que je vais essayer de faire, parce que mon travail est si radicalement différent de ce qu’ils ont fait que je pense pouvoir le retravailler pour aboutir à quelque chose de tout aussi bon que la version actuelle. C’est vraiment un excellent script, mec. »

Le remake d’Un justicier dans la ville (Death Wish dans la langue de Donald Trump) est réalisé par Eli Roth, qui a remplacé Aharon Keshales et Navot Papushado, les auteurs de Big Bad Wolves. Espérons juste que Bruce "je suis dans le coma" Willis s'empare vraiment du rôle originellement tenu par Charles Bronson. Vincent D'Onofrio et Elisabeth Shue sont également au casting.

On n’en demeure pas moins très curieux de découvrir un jour la vision de Carnahan, qui décrit lui-même comme très proche du cinéma de Michael Mann. Voir ces codes hybridés à l’univers du réalisateur du Territoire des Loups.

 

Photo

commentaires

LaTeub
02/12/2016 à 10:32

Par essence un film avec Bruce Willis est désormais une catastrophe et ce depuis un bout de temps...

votre commentaire