Harry Potter : Ralph Fiennes explique que Voldemort lui a "baisé le cerveau"

Jacques-Henry Poucave | 29 novembre 2016
Jacques-Henry Poucave | 29 novembre 2016

Jouer les figures du mal absolu, Ralph Fiennes en a un peu marre. On pourrait même dire que ça lui fait mal à la tête.

Dans un entretien avec le Evening Standard, l’immense acteur a expliqué qu’il ne souhaitait plus jouer de grands personnages maléfiques, tout simplement parce que le processus d’identification indispensable à son travail et à la réussite de ses performances l’amenait dans des zones de son esprit qu’il redoutait.

 

Image 555080

 

« Vous vous rendez dans d’étranges espaces mentaux. Bon, il ne faut jamais dire jamais – mais après un commandant SS, un tueur en série dans Dragon Rouge et Voldemort dans Harry Potter, j’ai décidé de ne plus incarner cette définition du mal. Si vous jouez ces rôles, je crois que vous devez embrasser l’esprit de cette personne. Et ça vous baise le cerveau. »

Et en effet, forniquer mentalement avec le Malin doit être un peu  fatigant. Mais qu’importe, Ralph Fiennes est tout aussi dément dans des rôles plus positifs, comme en témoigne le Grand Budapest Hotel. Notons toutefois que si l’acteur n’est pas chaud pour rejoindre les ténèbres, il referait bien un petit tour de piste démoniaque pour l’amour de Voldemort.

« Si Voldemort revenait dans le coin, je serais possessif… Protecteur. Je n’aimerais pas laisser ça à quelqu’un d’autre. »

 

Image 555078

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire