Le reboot de Stargate ne se fera finalement pas.

Christophe Foltzer | 18 novembre 2016
Christophe Foltzer | 18 novembre 2016

C'est dingue comme les choses peuvent radicalement changer en si peu de temps. Prenez Roland Emmerich par exemple. Encore au sommet de la hype au printemps dernier, son Independence Day : Resurgence n'a finalement pas fait long feu sur les écrans et et le bonhomme est reparti la queue entre les jambes.

Il faut dire aussi que la suite du hit de 1996 était quand même un sacré navet, même pas drôle et qui est très loin d'avoir été le carton espéré par ses géniteurs. Avec un budget monstre de 165 millions de dollars, le film n'en a rapporté "que" 389,6 millions, ce qui est considéré comme un échec, aussi incroyable que cela puisse paraitre à nos yeux. Et cela remet en question pas mal de projets du duo Dean Devlin / Roland Emmerich.

 

Parce que, si l'on se rappelle bien, dans la foulée, un reboot de Stargate devait être mis en chantier, qui devait déboucher sur une trilogie afin de venger ses créateurs de toutes les déclinaisons télévisées qu'ils n'arrivent pas à encadrer et sur lesquelles ils n'avaient aucun contrôle. Malheureusement, ce reboot ne se fera finalement pas, comme vient de l'annoncer Dean Devlin au micro d'Empire :

"Ca sentait bon à un moment donné, mais maintenant plus vraiment. Il y avait beaucoup de choses qui devaient se lancer en même temps, et à un moment j'ai cru que c'était le cas, et puis tout s'est écroûlé. C'est pour cela que je préfère travailler de manière indépendante.

Je pense que si nous avions fait Stargate de la bonne manière, les fans l'auraient apprécié et on aurait pu arriver à quelque chose de vraiment bien. Mais si on se plante, ils vont le rejeter. Et c'est normal. Mais je ne veux pas le faire en pensant que nous allons nous planter, et c'est ce qui nous retient.

 

Photo Stargate

 

Nous avons beaucoup de studios impliqués, et donc beaucoup de voix à écouter, et si l'on peut faire quelque chose de génial, on risque aussi d'arriver à un résultat qu'on ne voulait pas. Ce genre de "collaboration" est l'un des aspects terrifiants de la chose."

Donc, pour résumer, le reboot de Stargate, c'est mort. Du moins avec Devlin et Emmerich. C'est ça aussi de faire n'importe quoi avec un gros succès en pensant que les gens vont bêtement y aller, ça nous coupe des opportunités après et les studios commencent à taper du poing pour reprendre le contrôle. Au final, ce n'est peut-être pas plus mal. 

 

Photo 2 Stargate

Tout savoir sur Stargate : La Porte des étoiles

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

R90
18/11/2016 à 23:11

"L'astuce dans le milieu du cinéma" que je connais, c'est plutôt 50% du budget dépensé en promo. C'est aussi ce que j'ai retrouvé dans plusieurs analyses de box-office américain, parfois avec infos d'insiders ou pro. Jamais vu du budget x 2.

Jensen
18/11/2016 à 22:54

Il n'y a pas de règle. C'est juste une astuce qu'on utilise dans le milieu du cinéma pour avoir une idée globale du coût du film. Il est impossible de le savoir évidemment.

R90
18/11/2016 à 21:36

Le budget promo n'est généralement pas égal au budget du film lui-même. C'est souvent très loin de ça d'ailleurs.
Je suis convaincu que ID : Resurgence est très loin d'avoir un budget promo équivalent à son bugdet par exemple. Et dans tous les cas, ça me semble bien curieux d'énoncer cette équation comme la normale pour "les blockbusters", surtout sans livrer de preuve, de source ou de fondement un peu officiel ou solide.

Jensen
18/11/2016 à 20:47

Pour les blockbusters, c'est plus ou moins la formule pour le budget total. Tu prends Avengers: Age of Ultron, le "budget production" est de 250 millions et le "marketing budget" de 200 millions. Pour trouver le coût total d'un blockbuster tu prends le production budget multiplié par 2. Ça donne une vague idée de combien ça a coûté. Évidemment, ça s'adapte aux plus gros films seulement. Pour Independence Day : Resurgence, je pense que cette règle s'applique.

corleone
18/11/2016 à 15:42

Jensen. La promo ne peut être égale au budget, c'est totalement absurde de penser ainsi. Pas de décors, SF, salaires de l'équipe technique et acteurs, tient en bien compte. Et ce que les studios ne dévoilent pas c'est les partenariats avec divers mécènes qui mine de rien amortissent un peu les charges.

Jensen
18/11/2016 à 15:20

Un film avec un budget de production de 165 millions de dollars, on peut estimer qu'il a aussi eu 165 millions de dollars de budget marketing. Ce qui amène à un total de 330 millions de dollars dépensés pour ce film. Il a engrangé 389,6 millions de dollars au box-office mondial. Quand un spectateur va dans une salle de cinéma, il ne donne pas tout son argent au studio. Le gérant du cinéma prend sa part parce qu'il faut bien vivre. Au final le studio ne touche qu'entre 40 et 50% du prix du billet. Donc partons avec 50%, ce qui fait que le film a rapporté 194,8 millions de dollars au studio pour 330 millions de dollars dépensés. Après, il y a bien sûr les placements de produits qui rapportent une petite dizaine de millions de dollars. Il y a aussi les produits dérivés (mais la franchise Independance Day n'est pas très porteuse). Ce qui fait qu'au final, le studio a dû engrangé grosso modo 250 millions de dollars pour en avoir dépensé 330. C'est un cuisant échec.

Geoffrey Crété - Rédaction
18/11/2016 à 14:00

On est un peu d'accord avec Arnaud

http://www.ecranlarge.com/films/dossier/928781-bons-a-remaker-les-vraies-bonnes-idees-de-remakes

Arnaud
18/11/2016 à 13:48

Pour le coup je trouve ca dommage tant le pitch me semble sympa mais le film et la premiere serie etaient totalement cheap et mal fait.
Mais bon on ne peut pas faire un film comme ID4 resurgence sans en payer le prix derriere

Neodraken
18/11/2016 à 13:44

Ne se fera pas.... dans l’immédiat pour être plus precis.
dans 10 à 20 ans quelqu'un songera à sortir le scénario d'un reboot du placard.

olivier637
18/11/2016 à 12:08

Le film original est vraiment bien et n'a pas besoin de remake.

Avec des punchlines estampillées 90's excellentissimes.

Dis bonjour à Toutankhamon, ducon

Plus

votre commentaire