Cinquante nuances plus sombres sera classé R et ne lésinera pas sur le sexe

Mise à jour : 25/04/2017 03:49 - Créé : 9 novembre 2016 - Christophe Foltzer
Photo Dakota Johnson Jamie Dornan
84 réactions

50 Nuances de Grey nous promettait quand même du sexe en veux-tu en voilà, le truc bien déviant et pervers pour au final rester bien sage. Mais sa suite promet d'aller au fond des choses.

Plutôt discret ces derniers temps, il ne fait aucun doute que personne n'échappera au phénomène Cinquante Nuances Plus Sombres lorsque le film sortira sur tous les écrans le 8 février prochain. Et cette fois, l'adaptation des romans d'E.L. James devrait clairement s'encanailler. En effet, là où le premier film ressemblait plus à un triste Hollywood Night, sa suite vient elle aussi d'écoper d'une classification R par le MPAA au motif qu'il recèlerait "un fort contenu sexuel, de la nudité graphique et des grossièretes."

 

Photo Christian Grey 2

 

Dans cette seconde aventure, Christian Grey et Anastasia Steele devraient donc poursuivre leur exploration de "la chose" et, on l'espère, enfin se montrer à la hauteur de son statut de drame érotique, là où le premier faisait davantage figure de remake de Twilight avec quelques têtons. D'ailleurs, l'histoire, comme tout second épisode qui se respecte, devrait être plus sombre (oh oh oh), comme le prouve le résumé du bouquin :

"Anastasia Steele a mis un terme à sa relation avec le tourmenté Christian Grey pour commencer une nouvelle carrière dans une maison d'édition de Seattle. Mais son désir envers Christian est toujours là et lorsqu'il lui propose un nouvel arrangement, elle ne peut pas résister. Ils reprennent leur aventure tandis qu'Anastasia en apprend un peu plus sur le passé trouble de son amant. Tandis que l'homme combat ses démons intérieurs, Anastasia se confronte à la colère et la jalousie de la femme qui est passée avant elle et va devoir prendre la décision la plus importante de sa vie."

Donc voilà, ce sera apparemment encore du Twilight pour quadras, avec du cul et des gros mots, mais une bonne morale au-dessus de tout ça et peut-être même le pouvoir de l'amour et de l'amitié au final. Bref, du vrai rêve américain, à quelques coups de fouet près. 

 

affiche

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire