Jack Nicholson aurait pu ne jamais jouer le Joker dans Batman

Christophe Foltzer | 3 novembre 2016
Christophe Foltzer | 3 novembre 2016

Ce qui est bien avec Internet c'est, qu'avec le temps, on apprend plein de trucs secrets sur les films qu'on aime. Ce qu'ils auraient dû être à l'origine, pourquoi ils sont devenus ce qu'ils sont. C'est aussi ça, la magie du cinéma.

Il y a un mois, nous vous parlions de la version de Batman qu'avait imaginé Joe Dante à l'époque, avec John Lithgow dans le rôle du Joker. Une idée excellente qui n'a malheureusement jamais trouvé la voie des studios. Finalement réalisé par Tim Burton, avec l'énorme succès que l'on sait, Batman n'a pour autant pas toujours ressemblé au résultat final puisqu'aujourd'hui nous apprenons qu'un autre comédien était envisagé au départ pour incarner la Némésis du justicier.

 

 

Et cette révélation nous vient de la bouche de l'acteur concerné lui-même, qui n'est autre que le génial Brad Dourif, célèbre entre autres pour incarner Chucky depuis 25 ans. C'est lors du dernier Comic Con de New York, à l'occasion du panel anniversaire de Jeu d'Enfant que le comédien a expliqué pourquoi ça ne s'est pas fait :

"Tim Burton m'avait rencontré dans un avion et voulait me confier le rôle. Mais le studio n'était pas d'accord."

 

Photo Brad Dourif

 

Si la décision est malheureuse, elle s'explique pourtant de façon très simple : A l'époque, les films de super-héros n'avaient pas la même popularité qu'aujourd'hui et le premier Batman représentait un sacré risque pour la Warner. D'autant qu'il ne s'agissait que du troisième film de Tim Burton, pas encore un poids lourd du système et que le choix de Michael Keaton en Dark Knight avait fait jaser toute une communauté (et croyez-nous, la bashing autour de Ben Affleck à l'annonce de Batman v Superman n'était rien en comparaison). Il apparaissait donc obligatoire d'avoir au moins une valeur sûre qui allait attirer les foules dans les salles. Et comme Brad Dourif n'a jamais connu la gloire qu'il mérite, surtout comparé à Jack Nicholson, le studio a mis son véto de façon plutôt logique.

Si l'on est pleinement conquis par la version Nicholson du Joker, la perspective d'y voir Brad Dourif est plus qu'intéressante, l'homme s'étant spécialisé dans les rôles borderline depuis longtemps et son interprétation aurait sans aucun doute été plus ambigue que celle que nous connaissons. Et peut-être plus raccord avec l'esprit de TIm Burton à l'époque. Dommage.

 

Tout savoir sur Batman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ken
16/08/2017 à 11:04

Batman doit faire 1m88 mais le Jocker fait 1m96... Donc même si ils font 1m75 et 1m77. Il n'y a pas de soucis. Le premier Batman est le meilleur, le 2ème est + enfantin

Fennec
04/11/2016 à 11:25

Je vous trouve vachement durs avec ce premier Batman. Pour moi le joker de Nicholson est vraiment bon, tant dans son côté dangereux et imprévisible que dans son aspect physique, avec ce sourire figé, ces joues saillantes qui lui créent un espèce de masque dérangeant. Et ce rire final...
Un des premiers films de super héros, il faut le remettre dans son contexte. Mais comme Ichabod, il fait partie de mon enfance, donc il est rangé au rayon "intouchables"...

Cine n geek
03/11/2016 à 15:56

@ichabod oui le 1er est d'un chiant abyssale a 2 ou scenes pres en plus de tres mal vieillir (quand derrick rencontre batman ) et oui nicholson est un bien pietre joker. Le returns par contre est un des meilleurs film de superslip jamais sortie

Ichabod
03/11/2016 à 15:45

@Dirty Harry
Ayant découvert le premier très jeune, je manque peut être d'objectivité pour le premier, je te l'accorde. Les scènes d'action notamment peuvent paraître un brin cheesy aujourd'hui. Mais affirmer que le film anticipe les délires de Schumacher, t'y vas fort là! C'est un brouillon de Returns, avec son lot de séquences inoubliables.
Ok pour The Dark Knight, qui est excellent, surtout grâce à Heath Ledger. Même si je suis pas fan du traitement hyper sérieux et "réaliste" de Nolan, ça reste le haut du panier des films de super héros actuels.

Dirty Harry
03/11/2016 à 14:58

@ Ichabod : entièrement d'accord avec toi sauf pour le premier Batman : il vieillit très mal d'ailleurs (et pourtant je valide tout ce que peut faire Nicholson), à la limite un traitement radicalement différend façon intrusion dans le réel du mythe à la Nolan (car son 2e opus est juste un des meilleurs films des années 2000) est une direction captivante, loin de l'univers Burtonien. Mais je reste dubitatif : ce premier est à la fois une aberration dans l'oeuvre de Burton, et film un de super-héros poussif qui anticipe les Shumacher (car se laisse aller au pop eighties). Reste que Brad Dourif c'est une évidence : un des 3/4 types sur l'échiquier de la dinguerie limite qui pouvait faire ce rôle.

Ichabod
03/11/2016 à 14:47

Les adaptations de comics, je m'en contrefous. Les Marvels, les DC, de vrais étrons pour Geeks lobotomisés.
Batman Returns est une tuerie monumentale. Glauque, beau, pervers, iconique, une b.o de dingue ; génial quoi. Le 1er, certes moins bon, reste quand même à des années lumière de ce qu'il se fait aujourd'hui dans le genre. Nicholson énervant en joker? Ratage? Chiant? N'importe quoi...

Cine n geek
03/11/2016 à 14:27

Ca aurais pue le faire. Le 1er batman reste quand meme un petit ratage lent, chiant et long si long (et le joker est bien souvent enervant)

corleone
03/11/2016 à 13:50

Reste que Michael Keaton en Batman demeurera un crime contre l'humanité. Non mais visez la foto du dessus : Le Joker est plus grand de taille que ce nabot de Keaton ! Sérieux !! Dans toutes les versions du chevalier noir, le joke a toujours été plus petit.

votre commentaire