Comme Transformers 5, Sherlock Holmes fait appel à un groupe de scénaristes pour se sauver

Christophe Foltzer | 28 octobre 2016
Christophe Foltzer | 28 octobre 2016

Tandis que la série Sherlock reviendra sur nos écrans à partir de janvier prochain, la saga cinéma de Guy Ritchie peine à nous offrir un troisième épisode. Au point de lever une armée pour y parvenir ?

Si le premier Sherlock Holmes avait surpris en traitant le célèbre détective sous l'angle du super-héros, le risque avait payé puisque le film avait bien marché et s'était révélé très plaisant à regarder. Sa suite, par contre, avait connu plus de difficultés mais rien non plus de vraiment honteux. Autant dire qu'un troisième épisode était à envisager. 

Après que Joel Silver ait annoncé la mise en chantier du film pour cet automne il y a quelques mois, le projet n'a plus donné aucune nouvelle au point que l'on peut se demander s'il se fera vraiment. Il faut dire aussi que Guy Ritchie est plutôt occupé actuellement, en plein montage de son King Arthur, tandis que Robert Downey Jr s'apprête encore une fois à revêtir l'armure d'Iron Man pour Infinity War. Cela dit, le comédien semble bien déterminé à incarner à nouveau Mr. Holmes puisqu'il vient de donner un sacré coup d'accélérateur au film en s'inspirant de Transformers 5 pour faire avancer les choses.

 

 

Variety vient en effet de révéler que sous son implulsion, Warner Bros avait créé son propre cabinet de scénaristes, à l'image de la franchise des robots géants il y a peu de temps, pour d'intenses séances de brainstorming en vue de régler les quelques fâcheux problèmes de scénario qui se profilent déjà. Et on peut dire qu'il y a du beau monde puisqu'on y compte des scénaristes venus des Gardiens de la Galaxie, d'Alerte à Malibu - le film, de Rogue One, du reboot de Tomb Raider et même de Snowden.

A la différence de Transformers cependant, il ne s'agit pas ici de réfléchir à un concept d'univers étendu ou de prévoir les prochains films de la saga, mais uniquement de mettre sur pied une histoire suffisamment excitante pour que Sherlock Holmes 3 puisse enfin voir le jour, ce qui constitue une première au cinéma.

Une nouvelle à la fois rassurante et inquiétante parce que, si la volonté est évidemment de nous offrir le meilleur film possible, le projet trahit déjà sa fragilité.

 

Tout savoir sur Sherlock Holmes

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire